MENU

[VIDEO] L'Institut régional d'éducation nutritionnelle lance une enquête :

Savez-vous vraiment ce que c'est de bien manger ?


Posté par
Qu'est ce que c'est de "bien manger"... C'est ce que souhaite savoir l'Institut Régional d'Education Nutritionnelle pour adapter ses actions auprès de ses publics. En effet, depuis le 22 septembre, une enquête a été lancée par l'organisme. Elle a pour objectif d'appréhender les connaissances du public réunionnais sur le " bien manger " afin d'améliorer les messages et les pratiques en matière d'éducation nutritionnelle.
Qu'est ce que c'est de "bien manger"... C'est ce que souhaite savoir l'Institut Régional d'Education Nutritionnelle pour adapter ses actions auprès de ses publics. En effet, depuis le 22 septembre, une enquête a été lancée par l'organisme. Elle a pour objectif d'appréhender les connaissances du public réunionnais sur le " bien manger " afin d'améliorer les messages et les pratiques en matière d'éducation nutritionnelle.

 

10 questions pour tester les définitions de la population réunionnaise sur le "bien manger". L’Institut Régional d’Education Nutritionnelle (IREN) agit toute l’année auprès d’enfants, de familles, de quartiers…, et veut grâce à l’enquête " Bien Manger " déterminer si les actions de sensibilisation et d’information auprès des publics leur sont bien adaptées. "Elles doivent être conçues en fonction d’eux. On doit parler le même langage, avoir la même compréhension et les mêmes repères ", explique Fridor Funteu, directeur de l’IREN, nutritionniste et diététicien.

Cette première enquête à La Réunion permettra ainsi aux Réunionnais d’avoir une meilleure connaissance de la bonne alimentation. " Les gens ont une définition académique et des clichés qui ne renvoient parfois à rien. C’est en ayant leur perception qu’on pourra agir efficacement ", ajoute-t-il.

Lors de ce questionnaire anonyme, les sondés devront indiquer ce qu’ils considèrent "manger équilibré" et renseigner leur façon de se restaurer chaque jour. Puisque selon le nutritionniste le "bien manger" rime également avec cuisine. " Faire les repas chez soi est un marqueur culturel, permet de préserver les traditions mais aussi de mieux manger ", déclare Fridor Funteu. Avec le développement des fast foods, il est désormais plus difficile de bien se nourrir.

>> Répondez au questionnaire ici

- Une mauvaise connaissance en général -

Cette enquête intervient suite à un constat plutôt négatif de l’IREN. Beaucoup de familles réunionnaises associent le "bien manger" à la quantité avalée. " Une maman va, par exemple, dire à son enfant " Tu as bien mangé ! " quand ce dernier aura terminé son assiette. Ce n’est pas ça bien se nourrir ", lance le nutritionniste.

Autre constat qui inquiète l'IREN, l'augmentation de la dissociation des familles : "On assiste a des cas où de jeunes enfants se retrouvent seuls à prendre leur petit-déjeuner par exemple. Bien se nourrir c'est également être accompagnés à table".  Le directeur de l'IREN explique également que les personnes définissent une bonne nutrition comme étant l'équilibre alimentaire mais ce n'est pas le seul critère.

En France, quatre critères essentiels entrent en compte pour définir le bien manger. Il faut, non seulement que le repas soit équiibré, qu'il respecte la répartition calorique, qu'il ait du goût et qu'il soit pris dans un cadre convivial. "Il est toujours mieux de manger des légumes accompagnés que de les manger seul", schématise le professionnel.

Une fois le 22 octobre arrivé, les données de l'enquête "bien manger" seront interprétées grâce à ces quatre critères. L'IREN souhaite renouveller l'enquête tous les ans et durant la même période. Les résultats des années précédentes seront ainsi prises en référence pour étudier les évolutions des comportements alimentaires des Réunionnais. 

de/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !