Get 974 vante ses emplois durables :

Vive les contrats aidés dans le bus


Publié / Actualisé
Les dirigeants du groupement d'emplois dans le transport (GET 974) tenaient une conférence de presse ce jeudi matin 28 septembre 2017 à son siège de Saint-Denis. Ses dirigeants la décrivent comme une entreprise associative prestataire de services dans les réseaux de transport en commun et d'accompagnement à la personne. (Photo d'illustration)
Les dirigeants du groupement d'emplois dans le transport (GET 974) tenaient une conférence de presse ce jeudi matin 28 septembre 2017 à son siège de Saint-Denis. Ses dirigeants la décrivent comme une entreprise associative prestataire de services dans les réseaux de transport en commun et d'accompagnement à la personne. (Photo d'illustration)

 

Les contrats aidés inefficaces ? Un avis contraire à celui du président de GET 974, Michel Briet. "Les problèmes récents de sécurité à bord des bus nous interpellent. Ce n'est pas mon avis car les contrats aidés sont nécessaires et indispensables. Ils doivent servir de pied à l’étrier mais il faut absolument avoir derrière un accompagnement afin de les pérenniser." Créée en 2002, sa structure emploie 101 agents dont 33 débutaient en emplois aidés.

Ils bénéficient désormais d’un travail pérenne de droit privé. 95 % de salariés sous ce type de régime obtenaient ensuite un contrat à durée indéterminé (CDI) ou un emploi de plus de six mois. GET 974 affiche un chiffre d’affaires de 2,8 millions d'euros, dessert 59 établissements et accompagne un million de scolaires tous les ans. Ses salariés, reconnaissables à leur polo de couleur orange, assurent la sécurité des utilisateurs et des clients sur le réseau Car Jaune.

- 1300 heures de formation -

Sur celui du Territoire de la côte ouest (TCO) ou dans les gares routières. Mais aussi à l’extérieur des bus. "Nous avons lancé notre pôle formation pour le brevet de sauvetage secouriste du travail, pour des missions de prévention liées à la sécurité et à la citoyenneté dans les transports et pour l’accompagnement scolaire et des personnes à mobilité réduite", explique Michel Briet président du GET 974. Ses agents suivaient plus de 1300 heures de formation.

Le directeur Richard Ruz Guindos se félicite lui aussi du travail entrepris depuis 15 ans. "Une agence de notation évaluait le retour sur investissement de notre activité dans l’économie et 94 % de nos profits sont réinvestis dans l’île. C’est notre responsabilité sociale d’entreprise", glisse-t-il. Ultime outil : l’application Get’ Bus.  Elle compile toutes les informations sur les horaires et les temps de trajet. Et regroupe aussi l’ensemble des données sur les différents réseaux. 19 000 personnes la téléchargeaient.
 

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !