MENU

[PHOTOS/VIDEOS] Contre la gestion de la crise requin :

Des centaines de personnes dans la piscine de Boucan


Posté par
La manifestation "Nout tout dan lo piscine Boucan (opération boîte sardine)" s'est tenue ce samedi 30 septembre 2017 en fin de matinée. Malgré l'interdiction de la mairie de Saint-Paul et l'arrêté municipal pris en ce sens, près de 500 personnes se sont baignées dans le bassin de la plage de Boucan Canot, fraîchement inauguré. Les participants souhaitaient dénoncer la gestion de la crise requin par les autorités. Ils réclament un accès sécurisé à la mer.
La manifestation "Nout tout dan lo piscine Boucan (opération boîte sardine)" s'est tenue ce samedi 30 septembre 2017 en fin de matinée. Malgré l'interdiction de la mairie de Saint-Paul et l'arrêté municipal pris en ce sens, près de 500 personnes se sont baignées dans le bassin de la plage de Boucan Canot, fraîchement inauguré. Les participants souhaitaient dénoncer la gestion de la crise requin par les autorités. Ils réclament un accès sécurisé à la mer.

La municipalité a pointé l'absence de déclaration à la mairie pour l’organisation de cette action pour justifier sa décision. En fin de matinée, ils étaient plusieurs dizaines de personnes à se baigner dans le bassin de baignade de Boucan.

Des centaines de personnes, jeunes et moins jeunes, se sont déplacées pour l'événement.

Lire aussi La manifestation "Nout tout dans la piscine Boucan" interdite

Sur les réseaux sociaux, 280 participants confirment leur venue et plus de 800 utilisateurs de Facebook se disent intéressés. Les baigneurs doivent amener des : "Banderoles, des parasols avec un petit message et des bouées pas trop grosses sont les bienvenues. Pas de matelas car le but est d’être le maximum de personnes." Des indications données sur la page Facebook de ce rassemblement insolite.

Lire aussi : Après Nout tout dans la mer, Nout tout dans la piscine à Boucan Canot

Et les discussions sur les réseaux sociaux ne manquent pas de sel... En cause : la qualité de l’eau de cette piscine naturelle. "Pour le barbecue, pas la peine d’amener des champignons. On aura qu’à se servir directement dans la Pisse In", écrit un participant. Un autre conseille de bien se doucher après ce bain avec de la bétadine. "Grâce au bassin de Boucan mycose créole", suggère un internaute. Certains devraient aussi emmener des sardines Robert. Ils veulent ainsi souligner l'interdiction de se baigner dans plusieurs zones de l'île.

Lire aussi : On nage de nouveau à Boucan Canot

Des moukatages balayés par la mairie de Saint-Paul. Elle répond à ces accusations et étudie la possibilité de prendre un arrêté municipal. Objectif : se couvir judiriquement en cas d'incident. Un laboratoire réalisait un prélèvement d’eau le 21 septembre. "L’eau est de bonne qualité. Ces résultats attestent que le renouvellement de l’eau du bassin se fait bien naturellement et régulièrement", indiquent les services municipaux. Selon eux, cela dénote d’une bonne qualité bactériologique.

Lire aussi : L'eau du bassin de baignade est de bonne qualité

Ce Nout tout dans la piscine intervient après Nout tout dans la mer aux Roches Noires. Le 9 septembre, plus de 1000 personnes bravaient l’arrêté d’interdiction des activités nautiques. Jean-François Nativel était mis en examen pour avoir maintenu cette manifestation non-autorisée.

Lire aussi : Jean-François Nativel mis en examen pour organisation d'une manifestation non autorisée

Autre initiative de ce type : À la reconquête de la mer se déroulait le 17 septembre à l’Étang-Salé sur la plage au niveau du Bassin Pirogue. Plus de 200 personnes réalisaient une chaîne humaine avant de pique-niquer sur le sable. Une initiative là aussi interdit par un arrêté municipal pris par le premier magistrat Jean-Claude Lacouture.

Lire aussi : Etang-Salé - Plus de 200 personnes forment une chaîne humaine pour "la reconquête de la mer"

Lire aussi : Bloquer les routes ou se baigner, pas le même tarif

Pour rappel, un nouveau filet anti-requin devait être installé à la fin du mois de septembre aux Roches Noires avant d’être installé à Boucan si le dispositif s’avère concluant. Depuis fin juin, les activités nautiques sont en effet proscrites sur les deux plages. Une situation que veulent dénoncer les organisateurs de l'opération boîte sardines.

Lire aussi : Risque requin - Un nouveau filet prévu aux Roches Noires fin septembre

ts/mp/rb/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !