La Cinor organise plusieurs réunions de proximité :

Téléphérique urbain de la Montagne : le public invité à donner son avis


Publié / Actualisé
Dans le cadre du projet de ligne de téléphérique urbain entre Bellepierre et la Montagne (Saint-Denis) la Communaute ntercommunale du Nord de la Réunion (CINOR) invite la population à s'exprimer sur le sujet, lors de réunions de proximité. La concertation préalable autour de ce projet, qui a démarré le 30 septembre, se poursuit jusqu'au 20 octobre. Nous publions ci-après le communiqué de la CINOR.
Dans le cadre du projet de ligne de téléphérique urbain entre Bellepierre et la Montagne (Saint-Denis) la Communaute ntercommunale du Nord de la Réunion (CINOR) invite la population à s'exprimer sur le sujet, lors de réunions de proximité. La concertation préalable autour de ce projet, qui a démarré le 30 septembre, se poursuit jusqu'au 20 octobre. Nous publions ci-après le communiqué de la CINOR.


"Avec le soutien de la Ville de Saint-Denis, la Cinor va à la rencontre de la population afin de l'encourager à participer à ce projet de transport collectif moderne, un des piliers du développement durable et attractif qu'elle envisage.

En donnant son avis lors de cette concertation, chaque habitant peut devenir acteur du projet. Le projet est actuellement au stade de fin d'études préalables, il peut encore évoluer et donc mieux répondre aux besoins actuels et futurs des usagers. Il concerne les habitués des transports en commun, mais également tous les automobilistes qui empruntent la RD 41…" écrit la CINOR dans un communiqué.

"Pour une forte mobilisation durant la période de concertation, l'équipe projet de la CINOR et des agents de la ville de Saint-Denis multiplient les actions dans les quartiers directement concernés : Bellepierre, La Source, Bas de la Rivière, La Montagne 8ème et 15ème.

Un site Internet est dédié au projet : http://telepherique-urbain.cinor.org afin que l'ensemble des Réunionnais se sentent concernés et puissent s'impliquer dans ce projet de transports par câble, le tout 1er d'outre-mer à se concrétiser. Outre une présentation de la nouvelle ligne et de ses deux stations, un questionnaire est suggéré à l'internaute. En seulement quelques clics, il lui offre l'opportunité d'émettre son avis et d'attirer l'attention sur des améliorations souhaitées ainsi que toute forme d'inquiétudes et/ou d'interrogations" explique encore la collectivité.

 

Lire aussi : Décollage en 2020 pour le "téléférik" de La Montagne

 

Réunions de proximité

"Deux réunions sont organisées la semaine prochaine (à partir du 9 octobre 2017) dans les quartiers concernés. Elles seront l'occasion d'échanger à battons rompus avec les acteurs du projet : élus de la Cinor et de la Ville, ainsi que l'équipe d'ingénieurs en charge de sa conception.

Des temps d'échanges sont également envisageables en marge de ces deux réunions, au sein d'associations ou d'autres structures installées sur les quartiers directement concernés par la ligne, qui accueillent fréquemment du public et en font la demande, à l'instar du Lycée professionnel Saint-François Xavier de La Montagne. Des élèves de l'établissement, et des parents d'élèves, échangeront ce jeudi 12 octobre avec l'équipe projet de la Cinor sur ce nouveau mode de transport" relate le communiqué.

"Au cours de ces trois derniers jours, plus de 100 avis ont été collectés via le site Internet dédié au projet. Actuellement en visite sur notre île dans le cadre des Assises de l'Outre-mer, la Ministre de l'Outre-mer a eu l'opportunité, le vendredi 6 octobre, de prendre connaissance des contours du projet lors du premier atelier portant sur la mobilité et d'entrevoir sa pertinence aux côtés du projet de Réseau régional de transport guidé de la Région".

-  Les réunions : jeudi 9 octobre à 18h00 à la Salle des fêtes de Bellepierre, et jeudi 12 octobre à 18h à l'Espace socio-éducatif de La Montagne 8ème.

"En œuvre un projet ambitieux de lignes téléphériques vouées à desservir les Hauts et les mi-pentes de l'agglomération. Ce projet est le fruit d'une réflexion globale visant à répondre à une problématique de déplacements devenue majeure pour la population et les décideurs politiques et économiques.

La première ligne envisagée est entrée en phase de concrétisation, elle desservira les quartiers Chaudron, Bois-de-Nèfles et Moufia. La CINOR a réalisé les négociations avec les opérateurs chargés de sa réalisation et de son exploitation. Un an de travaux est prévu à compter de fin 2018, pour une mise en service effective fin 2019. Le projet d'une seconde ligne se fait aujourd'hui connaître auprès du plus grand nombre, au détour d'une vaste concertation publique. Elle reliera les quartiers Bellepierre et La Montagne." termine la CINOR.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !