MENU

[LE PORT] Les journées nationales des élus du littoral :

Une première organisée à La Réunion


Posté par
Les journées nationales d'études de l'agence nationale des élus du littoral (ANEL) se déroulent pour la première fois dans plusieurs villes de l'île. Du lundi 9 octobre au vendredi 13 octobre 2017. Le thème retenu de cette année ? "Les Outre-mer, territoires d'innovation pour le 21e siècle ? Des stratégies gagnantes pour la transition : climat, énergie, littoral". Seuls Saint-Denis et la Région Réunion adhèrent à la structure. Ce mercredi 11 octobre, une centaine d'élus venus de toute la France s'arrêtaient dans la commune du Port. Objectif : échanger sur leurs spécificités en matière d'aménagement.
Les journées nationales d'études de l'agence nationale des élus du littoral (ANEL) se déroulent pour la première fois dans plusieurs villes de l'île. Du lundi 9 octobre au vendredi 13 octobre 2017. Le thème retenu de cette année ? "Les Outre-mer, territoires d'innovation pour le 21e siècle ? Des stratégies gagnantes pour la transition : climat, énergie, littoral". Seuls Saint-Denis et la Région Réunion adhèrent à la structure. Ce mercredi 11 octobre, une centaine d'élus venus de toute la France s'arrêtaient dans la commune du Port. Objectif : échanger sur leurs spécificités en matière d'aménagement.

 

Au cinéma Casino, ils découvraient plusieurs problématiques de la collectivité. La reconquête de la façade maritime, l’aménagement portuaire durable et le développement du secteur de plaisance. L’occasion pour eux de se familiariser avec les installations de la cité portoise. Ils rencontraient aussi le maire Olivier Hoarau. Un élu confronté au quotidien à ce type de sujets.

"Le trait de côte entre les ports Est et Ouest est menacé. Juste derrière, on trouve les cuves de la SRPP. Ce stockage d’hydrocarbures est quelque peu menacé par les effets de la houle. Dans le cadre de ces journées, nous devons nous enrichir de l’expérience des autres communes littorales", explique-t-il. L’édile mise sur l'anticipation notamment en matière de politiques d’aménagement.

"Dans l’île, nous sommes concernés par des constructions illégales. Au Port, nous remettons du sable et des galets pour empêcher le creusement du littoral Nord. Le problème se pose plutôt en amont depuis le port Ouest et il faut empêcher les phénomènes de dragage. Des chantiers importants", ajoute-t-il. Peu avant son intervention, Christine Lair, déléguée générale de l’ANEL depuis dix ans, détaillait l’esprit de ces journées nationales.

- "Un territoire d'innovation" -

"Il y a de plus en plus d’adhérents ultra-marins. C’est un pari de faire venir une centaine d’élus métropolitains, de Mayotte et des Antilles afin de discuter de la qualité des eaux de baignade et des problématiques spécifiques aux communes littorales. On espère en avoir plusieurs autres bientôt. Il y a 985 villes littorales répertoriées en métropole et 94 en Outre-mer dont la moitié est adhérente à l’ANEL", lance-t-elle.

Jean-François Rapin, sénateur du Pas-de-Calais, et président de l’ANEL, complète cette explication. Et loue les caractéristiques géographiques de notre département. "Un territoire d’innovation en matière d’énergies, de protection des espaces côtiers et concernant l’élévation du niveau de la mer. Nous visiterons le grand port maritime rénové et nous irons ensuite à Saint-Paul afin peut-être d’évoquer la question des requins dont nous avons parlé avec la ministre de l’Outre-mer", précise-t-il.

Ce jeudi, les acteurs de ces journées nationales se déplaceront à Saint-Pierre et ce vendredi dans le chef-lieu, Sainte-Suzanne et Sainte-Marie.

ts/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

CHABAN , Posté
Au cinéma Casino

Pour les potentats locaux c'est du cinéma et oui c'est casino royal !!!!!!!