MENU

Tribune libre d'Huguette Bello :

La peste à Madagascar : agir maintenant


Posté par
Comme elle l'avait fait en décembre 2014, Huguette Bello vient d'alerter le Gouvernement français sur la flambée épidémique de peste qui connaît actuellement Madagascar.
Comme elle l'avait fait en décembre 2014, Huguette Bello vient d'alerter le Gouvernement français sur la flambée épidémique de peste qui connaît actuellement Madagascar.

Huguette Bello alerte M. Le Ministre des Affaires étrangères sur la propagation inquiétante de l’épidémie de la peste à Madagascar. Selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé, le nombre des cas signalés ne cesse d’augmenter. 54 décès sont déjà à déplorer pour près de 500 cas identifiés. En dépit des mesures prises par les autorités sanitaires, la quasi-totalité des districts est désormais touchée par l’épidémie. La capitale malgache est particulièrement concernée cette année. Une équipe médicale de l’Organisation mondiale de la Santé est
déjà arrivée sur place. La Croix-Rouge est également mobilisée. Madagascar figure parmi les pays les plus touchés par la recrudescence, depuis ces dernières décennies, de cette maladie que l’on a cru un temps totalement éradiquée de la planète. C’est l’un des rares pays où la peste demeure à l’état endémique.

La Grande Île est confrontée aux deux formes de la maladie. D’une part, la peste pulmonaire, très contagieuse, transmissible par voie aérienne, dont l’incubation ne dure que quelques heures et qui, si elle n’est pas traitée à temps, peut provoquer la mort en moins de trois jours. D’autre
part, la peste bubonique, transmise à l’homme par les puces des rongeurs infectés, et dont le traitement par antibiotique est possible si le diagnostic est posé sans délai.

Aussi elle demande à M. le Ministre des Affaires étrangères de bien vouloir lui indiquer quelles mesures la France compte prendre –et/ou pourrait renforcer- pour lutter contre une maladie aussi contagieuse. Elle souhaite également savoir si des recommandations d’ordre sanitaire seront prises quant aux déplacements entre Madagascar et la France et singulièrement entre Madagascar et La Réunion voisine.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !