Classe préparatoire aux concours de la fonction publique :

Les étudiants ont rencontré leurs marraines et parrains à la préfecture


Publié / Actualisé
Accueillis par le préfet de La Réunion Amaury de Saint-Quentin à l'hôtel de la préfecture de Saint-Denis, les premiers étudiants de la classe préparatoire aux concours de la fonction publique ont rencontré ce mardi 17 octobre 2017 leurs marraines et parrains. L'idée ? Accompagner ces jeunes réunionnais vers des postes à responsabilité dans la fonction publique.
Accueillis par le préfet de La Réunion Amaury de Saint-Quentin à l'hôtel de la préfecture de Saint-Denis, les premiers étudiants de la classe préparatoire aux concours de la fonction publique ont rencontré ce mardi 17 octobre 2017 leurs marraines et parrains. L'idée ? Accompagner ces jeunes réunionnais vers des postes à responsabilité dans la fonction publique.

La classe préparatoire a ouvert ses portes cette année. Pour la première fois à La Réunion, 25 étudiants seront -en complément d'une première année de master en droit public et économie appliquée- dans une classe préparatoire aux concours de la fonction publique. Une classe inédite mise en place avec de multiples acteurs : de l'État au CHU en passant par le conseil régional jusqu'à Pôle emploi. L'objectif : "donner l'opportunité à des jeunes réunionnais qui n'ont pas forcément les moyens d'aller en métropole, d'accéder à des fonctions à responsabilité" explique Laure Ben Moussi, conseillère aux ressources humaines au sein de la plateforme d'appui interministériel.

 

"Si vous entrez dans la fonction publique pour devenir riche et puissant, alors vous vous êtes trompés de porte" a lancé le préfet Amaury de Saint-Quentin aux étudiants présents. Il assure que la région "ne manquera pas de suivre" la suite des événements pour les 25 nouveaux étudiants. De la direction d'un hôpital à celui d'un service de greffe, les projets sont nombreux et ambitieux du côté des jeunes réunionnais. Après avoir laissé la parole aux différents partenaires de la création de la classe, quatre élèves ont eu l'occasion d'exposer leurs motivations qui les poussent à vouloir rejoindre la fonction publique.

 

La cérémonie s'est conclue avec la présentation des marraines et parrains à leurs filleuls. "Ce n'est que la première année et il reste encore beaucoup de concours" a lancé le secrétaire général de la préfecture Maurice Barate, qui a demandé aux élèves "d'être curieux et de se lancer à fond dans cette aventure".

hf/www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !