Un record pour ce mois de l'année :

161 350 passagers accueillis en septembre à l'aéroport


Publié / Actualisé
Un nouveau record de trafic mensuel a été battu en septembre à l'Aéroport de La Réunion Roland Garros avec 161 350 passagers accueillis, un niveau inégalé pour ce mois de l'année. De même, le nombre de passagers au terme des trois premiers trimestres (1 652 749) atteint une valeur record. Nous publions le communiqué de l'aéroport ci-dessous.
Un nouveau record de trafic mensuel a été battu en septembre à l'Aéroport de La Réunion Roland Garros avec 161 350 passagers accueillis, un niveau inégalé pour ce mois de l'année. De même, le nombre de passagers au terme des trois premiers trimestres (1 652 749) atteint une valeur record. Nous publions le communiqué de l'aéroport ci-dessous.

La tendance observée ces derniers mois se confirme, soutenue par la forte croissance de l’activité sur l’axe métropole-Réunion (99 282 passagers, +10,5% en septembre). La progression mensuelle du trafic est également significative sur Saint-Denis–Maurice, (8,2%), tout comme entre Roland Garros et les aéroports malgaches (25,3%). Comme depuis le début de l’année, elle est très marquée sur Bangkok (+54,1%) et Chennai (+162%), alors que le nombre de passagers augmente de 5,3% sur la ligne Réunion-Seychelles.

L’activité est en revanche en recul sur l’axe Réunion-Mayotte (–0,8%) et sur la desserte de Moroni (Comores, –42,3%). Pour la première fois de l’année, une baisse est également observée sur la ligne Saint-Denis–Johannesbourg (–1,1%). Enfin, 764 passagers ont emprunté en septembre la ligne Réunion–Canton.

Le trafic de transit s’inscrit en très légère progression (+0,6%), toujours alimenté par les vols de Corsair entre Orly et les îles de l’océan Indien, et ceux d’Air Madagascar entre Tananarive et la Chine, via Roland Garros.

Dans le secteur du fret, l’activité mensuelle est en légère progression (+0,7% en tonnage), sous l’effet de la hausse des importations (+4,9%), les tonnages embarqués diminuant pour leur part de 11,8%.

Le trafic cumulé des trois premiers trimestres progresse de 9,2% par rapport à 2016, soit près de 140 000 passagers supplémentaires. Le trafic de transit augmente de 62,1% par rapport à l’an passé, avec près de 28 000 passagers (10 700 passagers supplémentaires). La croissance globale provient surtout de la hausse du nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion (+8,6%), soit 129 000 passagers de plus qu’en 2016.

La forte progression de l’activité sur l’axe métropole-Réunion, notamment depuis l’arrivée en juin d’un cinquième transporteur (French Blue) y contribue pour près de la moitié, avec 54 500 passagers supplémentaires. La hausse de la fréquentation de la ligne Réunion-Maurice participe également à l’embellie (+7,3%, 26 200 passagers supplémentaires), tout comme la croissance du trafic entre Saint-Denis et les aéroports malgaches (+22,2%, près de 21 000 passagers supplémentaires).

Trois autres routes aériennes nourrissent la croissance de l’activité globale : Saint-Denis–Bangkok (+95,9%, 15 000 passagers supplémentaires), Saint-DenisJohannesbourg (+56%, 8 000 passagers supplémentaires) et Saint-Denis–Chennai (+128%, près de 5 000 passagers supplémentaires). Le nombre de passagers augmente plus modestement (+3,6%) entre l’Aéroport de La Réunion Roland Garros et les Seychelles depuis le début de l’année. Les seules baisses sont enregistrées entre Réunion et Mayotte (–1,6%) et entre La Réunion et les Comores (–41,9%). Enfin, 6 462 passagers ont emprunté la ligne Saint-Denis–Guangzhou (Canton) depuis son ouverture en février.

Dans le domaine du fret, le trafic de marchandises est en baisse globale de 1,4%, à 17 765 tonnes, sur la période. Les tonnages débarqués augmentent de 2,2% pendant que les marchandises embarquées diminuent de 11,3%, après une activité à l’export exceptionnellement élevée en 2016.

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Question à ipr : quelle est la part de la continuité territoriale dans le chiffre métropole Réunion ? Avez-vous ces chiffres ? (Curieusement, nous n'avons pas été invités à la conférence de presse de la Région sur le sujet Chaban 😉 mais nous nous renseignons - webmaster)