La barre des 100 décès dépassée :

Un ressortissant Français mort de la peste à Madagascar


Publié / Actualisé
Selon un dernier bilan du ministère de la Santé publique, 107 personnes sont mortes de la peste à Madagascar. Un Français d'une quarantaine d'années fait partie des décès, indiquent nos confrères de l'Express de Madagascar. Plus de 1000 cas ont été recensés depuis le début du mois d'août. Afin de mettre en place un dispositif spécifique dans l'ensemble des établissements scolaires, la rentrée a été reportée une nouvelle fois. L'école devrait reprendre le 5 novembre sur la Grande Île.
Selon un dernier bilan du ministère de la Santé publique, 107 personnes sont mortes de la peste à Madagascar. Un Français d'une quarantaine d'années fait partie des décès, indiquent nos confrères de l'Express de Madagascar. Plus de 1000 cas ont été recensés depuis le début du mois d'août. Afin de mettre en place un dispositif spécifique dans l'ensemble des établissements scolaires, la rentrée a été reportée une nouvelle fois. L'école devrait reprendre le 5 novembre sur la Grande Île.

L'épidémie de peste continue sa propagation à Madagascar. La barre des 100 morts a été dépassée selon un dernier bilan. Ce sont 107 décès dus à la maladie qui ont été recensés depuis début du mois d'août. 1104 cas ont été recensés.

Selon nos confrères de L'Express de Madagascar, un Français d'une quarantaine d'année est mort des complications de la peste pulmonaire. il vivait à Toamasina depuis plusieurs années. Sa dépouille a été inhumée dans une fosse commune, "pour éviter la propagation de la maladie".

Dans les zones touchées par le virus, la rentrée scolaire a été une nouvelle fois reportée. Elle avait déjà été retardée dans un premier temps. Le ministère de l'Éducation nationale de la Grande Île a annoncé la mise en place d'un comité de vigilance et d'une salle d'isolement dans toutes les écoles dès le 6 novembre, date de la reprise des cours.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !