[VIDÉO] La fréquentation en hausse de 85% pour la saison :

Le Port - Un nouveau dispositif de sécurité pour les croisiéristes


Publié / Actualisé
À l'occasion de l'arrivée des deux premiers bateaux de croisière de la saison ce jeudi 26 octobre 2017 au Port, la police a présenté au commissariat de la ville le nouveau dispositif de sécurité mis en place pour les croisiéristes. En ligne de mire, une sécurité renforcée pour les passagers.
À l'occasion de l'arrivée des deux premiers bateaux de croisière de la saison ce jeudi 26 octobre 2017 au Port, la police a présenté au commissariat de la ville le nouveau dispositif de sécurité mis en place pour les croisiéristes. En ligne de mire, une sécurité renforcée pour les passagers.

 

Qui dit hausse de la fréquentation, dit sécurité renforcée. Pour la nouvelle saison des croisiéristes, le dispositif de sécurité autour de l'arrivée des paquebots s'est vue renforcée avec un nombre de passagers arrivants toujours plus élevé. "On prévoit une hausse de la fréquentation de 85% cette saison" explique le commissaire de police du Port, Alexis Durand. "Le nombre de paquebots qui s'arrêteront au Port passe de 27 en 2016 à 43 pour la nouvelle saison" précise-t-il. Plus de bateaux donc plus de passagers : "le nombre de passagers était d'environ 35.000 l'an passé. Il atteindra au minimum 66.000 personnes pour la nouvelle saison, et on pourrait grimper jusqu'à 100.000 personnes" indique le commissaire. En outre, Le Port-Est, seul point maritime de l'île contrôlé pour les entrées extérieures, accueillera "cinq bateaux pouvant accueillir plus ou moins 2.000 passagers".
 

- "Le Port prend une nouvelle dimension" -

Avec cette forte hausse du nombre de touristes, "Le Port prend une nouvelle dimension" concède Alexis Durand. C'est pourquoi le  "gros dispositif" sécuritaire voulu par les autorités doit être "considérable". Premier objet, la sécurisation du Port qui représente "le point le plus important" selon le commissaire Durand. "La prévention, la dissuasion et l'intervention contre les actes de malveillance" dont peut faire l'objet l'entrée maritime sera la priorité des autorités policières. Dans la longue liste des "actes de malveillance", le commissaire indique qu'il peut s'agir "d'une simple photo d'un badaud avec le paquebot" jusqu'à "l'acte terroriste".

Pour prévenir et lutter contre ces risques, plusieurs équipes seront constamment sur place : "des policiers du Port" d'abord, et la Compagnie départementale d'intervention (CDI), spécialement préparée et équipée pour lutter contre "les risques les plus graves". Le commissaire Durand ne préfère pas donner le nombre d'hommes présents sur place, il admet qu'il y aura "un dispositif visible, et un dispositif invisible".

Autre point du dispositif, la mise en place d'un lieu de prise en charge unique pour les passagers. Ainsi, bus, taxis, navettes ou encore VTC devront se regrouper au même endroit pour pouvoir accueillir les "80% de passagers qui descendent" de chaque bateau en moyenne. L'objectif reste le même : une meilleure sécurité pour les passagers, mais aussi un moyen de lutte contre les taxis illégaux et les taxis marrons. "Pour entrer sur cette zone de prise en charge, chaque véhicule sera fouillé et les VTC devront présenter la commande d'un client pour pouvoir y accéder" explique le commissaire. Pour Alexis Durand, les "très bonnes relations" entre les autorités policières et le Grand Port "permettent" de renforcer chaque année la "sécurité autour de ce point-là".
 

- La sécurité routière autour du Port -

Dernier point abordé : la sécurité routière autour du Port fera aussi partie du dispositif de sécurité des croisiéristes pour cette saison 2017-2018. En cause : la dangerosité de la route qui longe la zone d'arrivée. "On a dénombré plus de 50 accidents de la route en trois ans" dans le virage de la gare maritime souligne Alexis Durand. De nouveaux renforts sont donc présents "dès aujourd'hui" pour "assurer d'un côté la sécurité des arrivants en bateau, et de l'autre les usagers de la route". Ce jeudi 26 octobre pour le premier jour de la saison des croisières, deux paquebots arrivent à quai "quasiment simultanément, ce qui est plutôt rare" avoue le commissaire. Un premier test grandeur nature pour tester l'efficacité du dispositif.

hf/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Et le commissaire i connaît combien de moune i descende du bateau ?

Ou bien c'est histoire de dise que lu bouge encore ????
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...