[GENDARMERIE] Le bilan des contrôles :

31 alcoolémies constatées dont 12 délictuelles


Publié / Actualisé
Voici le bilan des contrôles routiers du week-end conduit par les motocyclistes de l'Escadron départemental de sécurité routière au cours du week-end. Ils ciblaient les conduites addictives et les fautes de comportement à l'origine de plus de 95 % des accidents à La Réunion. Ils relevaient 31 alcoolémies dont 12 délictuelles (taux supérieur à 0.40 mg/litre air expiré) qui entraînaient la perte du permis de conduire. Au total, on compte 13 permis retirés et 89 infractions graves génératrices d'accidents. (Photo d'illustration)
Voici le bilan des contrôles routiers du week-end conduit par les motocyclistes de l'Escadron départemental de sécurité routière au cours du week-end. Ils ciblaient les conduites addictives et les fautes de comportement à l'origine de plus de 95 % des accidents à La Réunion. Ils relevaient 31 alcoolémies dont 12 délictuelles (taux supérieur à 0.40 mg/litre air expiré) qui entraînaient la perte du permis de conduire. Au total, on compte 13 permis retirés et 89 infractions graves génératrices d'accidents. (Photo d'illustration)

 

Un automobiliste contrôlé positif aux produits stupéfiants se voyait également notifier  le retrait de son permis. Au total, les motards mobilisés constataient 89 infractions graves génératrices d'accidents (alcool, stupéfiant, vitesse, priorité, feux et port des équipements de sécurité). Un bilan aussi complété par 16 interventions routières réalisées par les gendarmes. Ils se déplaçaient sur  les lieux de 11 accidents dont 4 avec des conséquences corporelles. 

L'alcool est en cause dans 8 d'entre eux. "Devant ce fléau qu'est l'alcoolisation à outrance des usagers de la route, les gendarmes ne désarment pas, et annoncent des contrôles tout azimut  sur toute l'île dans n'importe quel créneau horaire.  Ils rappellent  que le véhicule utilisé pour commettre ce genre d'infraction, peut être saisi en cas de récidive", indique l'EDSR dans son communiqué.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !