La procédure garantit une traçabilité des documents :

Cartes grises et permis de conduire : les démarches dématérialisées à partir du 6 novembre


Publié / Actualisé
A partir du 6 novembre prochain, les demandes ou rectification de documents de circulation (permis de conduire et certificats d'immatriculation) devront intégralement se faire par voie électronique. A l'instar des papiers d'identité, la délivrance des documents officiels aspirent à plus de sécurité et de simplicité pour l'usager. (Photo d'illustration)
A partir du 6 novembre prochain, les demandes ou rectification de documents de circulation (permis de conduire et certificats d'immatriculation) devront intégralement se faire par voie électronique. A l'instar des papiers d'identité, la délivrance des documents officiels aspirent à plus de sécurité et de simplicité pour l'usager. (Photo d'illustration)

A partir du 6 novembre, il sera inutile de se rendre au guichet de la préfecture pour un changement de carte grise ou une demande de permis de conduire. Avec le concours des professionels de l'automobile, les auto-écoles et les entreprises spécialisées dans l'immatriculation, l'usager devra se rendre sur un guichet électronique unique, hébergé sur le site de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) à l'adresse www.ants.gouv.fr. Il est également possible d'accéder au service par le biais du site de la préfecture de La Réunion.

- Sécurité et simplicité -

La voie électronique pour les démarches administratives est aujourd'hui devenue la norme. Dans un souci de sécurité et afin de lutter contre la fraude et l'usurpation des documents d'immatriculation d'un véhicule, la réforme de la délivrance des documents de circulation passe par sa dématérialisation totale. L'objectif : supprimer les erreurs de traitement des dossiers qui rallogent les délais administratifs et supprimer définitivement le format papier pour les démarches. "La marche à suivre est simple, il ne pourra plus y avoir d'erreurs de saisie de la part de l'usager et les services n'auront plus besoin de renvoyer un dossier incomplet, ce qui est un gain de temps" explique Maurice Barrate, secrétaire général de la préfecture de La Réunion, lors de la présentation de la réforme ce lundi 30 octobre 2017. Pour plus de sécurité, la traçabilité des documents sera désormais plus efficace, garantissant l'authenticité de ces derniers.

Lire aussi : La demande des titres d'identité modernisée par la préfecture

Il sera possible d'effectuer toutes les démarches auparavant réalisées en guichet sur la plate-forme de l'ANTS. L'usager devra ouvrir un compte à l'instar des services dématérialisés des impôts, de la Poste ou encore de l'assurance maladie (Ameli) pour pouvoir réaliser ses demandes. D'ailleurs, l'administré aura la possibilité de se connecter à partir des identifiants de ces précédents services, via le site France Connect. Pour les personnes n'ayant pas accès à une connexion internet, des bornes numériques sont à la disposition des usagers au sein des sous-préfectures de l'île et de la préfecture de Saint-Denis. Une ou deux machines permettent ainsi de réaliser la démarche dématérialisée, avec l'aide d'un médiateur en cas de difficulté. Les jeunes conducteurs pourront par ailleurs faire directement leur demande de permis auprès de leur auto-école.

- Un gain de temps -

Si des incovéniants surviennent toujours, la dématérialisation des démarches aura pour effet de suprpimer les déplacements liées au dépôt de documents. Les demandes de cartes crise ou de permis de conduire pourront ainsi être faites le soir ou le week-end, tandis que les documents arriveront à domicile par voie postale lorsque le dossier est complet. De même, un onglet consacré aux demandes particulières permettant à l'usager de formuler des questions dans le cas d'un dossier atypique est également disposible sur le site de l'ANTS. A noter que les documents d'identité pourront également être demandés via le site. Tous les dossiers seront traités par un Centre d'expertise et de ressources Titres (CERT), dont celui réservé aux documents de circulation est basé en sous-préfecture de Saint-Pierre. Thèrèse Haismann, directrice des CERT, estime que la dématérialisation des services "est la voie d'avenir".

 

 

Les délais de délivrance des documents resteront pour autant inchangés. De même, l'aide des médiateurs aux différents points numériques ne substitura pas l'accueil physique autrefois proposé. A noter que pour le permis de conduire, la photo et la signature du titulaire devront être transmises selon des modalités précises et ne pourront être numérisées ou prises en photo, comme le permet la dématérialisation pour les autres documents. Toutes les marches à suivre sont à retrouver sur www.ants.gouv.fr.

jm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !