Le petit animal avait été dépecé vivant :

Le chaton atrocement torturé n'a pas survécu


Publié / Actualisé
Le petit de chaton de moins de deux mois retrouvé dépecé vivant ce samedi 4 novembre 2017 au Port n'a pas survécu annonce ce dimanche l'association Envol toit. Le petit animal baptisé Cassis s'est éteint dans la nuit des suites de ses atroces blessures à la clinique vétérinaire du Front de mer de Saint-Paul
Le petit de chaton de moins de deux mois retrouvé dépecé vivant ce samedi 4 novembre 2017 au Port n'a pas survécu annonce ce dimanche l'association Envol toit. Le petit animal baptisé Cassis s'est éteint dans la nuit des suites de ses atroces blessures à la clinique vétérinaire du Front de mer de Saint-Paul

C'est un jeune homme qui avait retrouvé le petit animal au Port. Le chaton avait  immédiatement été tranporté à la clinique vétérinaire du Front de mer de Saint-Paul. Malgré des soins intensifs il n'a pas survécu. Il avait été baptisé Cassis du nom de cette baie aussi noire que le pelage du chaton torturé.

"Au nom de tous les bénévoles de la protection animale ... de tous les amoureux des chats...petit CASSIS nous te demandons PARDON. Pardon de ne pas avoir été présent quand tu as été torturé et n avoir pu te sauver. Pardon pour toute cette souffrance. Pardon pour ne pas avoir su qui était l auteur de cet acte" a posté l'association Envol toit sur sa page Facebook.

 

 

L'horrible sort du petit animal a ému des centaines de personnes et les réactions condamnat ce nouvel acte de barbarie à l'enconre d'un animal se sont multiplié sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Une cagnotte pour sauver un chaton dépecé vivant

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !