Tribune libre de la CGTR :

La Fédération ne veut pas du travail le dimanche et des ordonnances du gouvernement Macron


Publié / Actualisé
À la suite d'une assemblée générale statutaire ce samedi 04 novembre 2017, la Fédération CGTR Commerce, Distribution et Services a réaffirmé sa détermination à lutter contre les ordonnances du gouvernement Macron et les dérogations en faveur du travail du dimanche. Nous publions ci-après et dans son intégralité le communiqué de la CGTR :
À la suite d'une assemblée générale statutaire ce samedi 04 novembre 2017, la Fédération CGTR Commerce, Distribution et Services a réaffirmé sa détermination à lutter contre les ordonnances du gouvernement Macron et les dérogations en faveur du travail du dimanche. Nous publions ci-après et dans son intégralité le communiqué de la CGTR :

63 délégués de la CGTR Commerce se sont retrouvés et ont adoptés les résolutions suivantes :

- La Fédération n’acceptera pas la banalisation du travail du dimanche, qui ne fait que détruire notre société. Le travail du dimanche ne profite qu’aux actionnaires et détruira nos prochaines générations. La Fédération ne peut accepter que notre société ne devienne qu’une société de consommation.

- La Fédération combattra le travail du dimanche par tous les moyens.

- La Fédération continuera à combattre les ordonnances Macron par la mobilisation.

La Fédération affirme que les mesures de ces ordonnances ne sont qu’un recul social d’une extrême gravité. Ces mesures ne sont mise en place que pour favoriser le patronat et surtout casser toutes formes syndicales dans les entreprises. Sous couvert de renforcement de dialogue social, le gouvernement, sous la baguette du MEDEF, ne désire en réalité que casser toutes revendications syndicales.

Georges Caro
Secrétaire général

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !