Le phénomène Zendette est "passé" sur La Réunion ce jeudi :

Cyclonex : les équipes prêtes à affronter la saison cyclonique


Publié / Actualisé
Comme chaque année, forces de l'ordre, services de secours, Météo France, collectivités, armée et agence de santé se mobilisent au coeur de la salle Jaune de la préfecture, en effervescence ce jeudi 9 novembre 2017, pour simuler une situation cyclonique majeure. Le but : se préparer au mieux à la saison et à des phénomènes pouvant éventuellement atteindre la puissance de l'ouragan Irma, qui s'est abattu sur les Antilles il y a quelques mois. Ce jeudi, La Réunion était donc en alerte rouge depuis 9h00 jusqu'à 16h00, pour le passage du cyclone "Zendette" sur le territoire.
Comme chaque année, forces de l'ordre, services de secours, Météo France, collectivités, armée et agence de santé se mobilisent au coeur de la salle Jaune de la préfecture, en effervescence ce jeudi 9 novembre 2017, pour simuler une situation cyclonique majeure. Le but : se préparer au mieux à la saison et à des phénomènes pouvant éventuellement atteindre la puissance de l'ouragan Irma, qui s'est abattu sur les Antilles il y a quelques mois. Ce jeudi, La Réunion était donc en alerte rouge depuis 9h00 jusqu'à 16h00, pour le passage du cyclone "Zendette" sur le territoire.

Pour l'anecdote, les cyclones fictifs se sont précédemment appelés "Gran Mèr Kal" ou encore "Dominique", en clin d'oeil à l'ancien préfet de La Réunion, Dominique Sorain. Pour "Zendette" , aucun moyen technique n'a été déployé sur le terrain. L'objectif de l'exercice Cyclonex était de roder la coordination des différents services en situation d'urgence cyclonique. Un exercice réalisé avant chaque saison, qui débutera cette année 2017, le 15 novembre prochain.

Cette cellule d'urgence est pilotée par le préfet ou son directeur de cabinet. Le but premier est de couvrir l'intégralité du territoire et de centraliser les informations issues du terrain en un seul et même endroit.

Mais après l'épisode Irma, qui a laissé de lourdes conséquences sur les Antilles au début du mois de septembre 2017, La Réunion se pare à toute éventualité quant à la saison cyclonique à venir. "Zendette" était d'ailleurs un phénomène de cette envergure, spécialement mis au point pour l'exercice. Sébastien Audebert, directeur de cabinet du Préfet de La Réunion, pilote en partie les opérations. Grâce à cette exercice, les acteurs mobilisés durant un cyclone auront déjà des réflexes bien rodés et se sont préparés aux pires scénarios.

 

Ainsi, depuis 9h00, jusqu'à la fin de l'exercice, à 16h00, les agents de Météo France, les pompiers, le SAMU, les forces de l'ordre (gendarmerie et police nationale), mais aussi les FAZSOI (Forces armées de la zone sud de l'océan Indien), l'Agence régionale de santé, les répresentants des collectivités régionale et départementale en charge de l'entretien des routes et l'Office national des forêts se sont tous réunis autour d'une même table pour mener à bien le Cyclonex.

 

Pour l'occasion, les représentants du Mozambique mais aussi de Mayotte ont également participé à la mise en oeuvre de l'exercice. Heureusement, aucun dégât n'a été à déplorer après le passage de "Zendette" sur la zone...

jm/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

SITARANE, Posté
A ST MARTIN, les équipes étaient aussi prêtes mais à quoi ????????? La bonne réaction est plus difficile qu'une mauvaise anticipation !!!!!!!