Le travail a repris samedi matin :

Barge Zourite : les primes des salariés valorisées


Publié / Actualisé
En grève depuis le 2 novembre dernier, les salariés de VDL travaillant sur la barge Zourite et chargés de la pose des piles dans le cadre du chantier de la Nouvelle route du littoral, ont repris le travail ce samedi 10 novembre 2017. Après une confrontation entre syndicat et patronat ce vendredi en commission de conciliation, la valorisation d'un certain nombre de primes a été acceptée, mais bien en deçà des revendications initiales.
En grève depuis le 2 novembre dernier, les salariés de VDL travaillant sur la barge Zourite et chargés de la pose des piles dans le cadre du chantier de la Nouvelle route du littoral, ont repris le travail ce samedi 10 novembre 2017. Après une confrontation entre syndicat et patronat ce vendredi en commission de conciliation, la valorisation d'un certain nombre de primes a été acceptée, mais bien en deçà des revendications initiales.

 

Ils réclamaient une hausse de 50% pour quatre des primes allouées aux salariés de la barge Zourite. Ces derniers, qui étaient 80 à faire grève la semaine dernière, ont obtenu une revalorisation d'environ 5% pour les primes d'astreinte, de mer (pour les salariés empruntant une embarcation pour rejoindre et quitter la barge), et celles allouées pour le travail la nuit et le dimanche. La hausse représente quelques dizaines d'euros en plus mensuellement. Les salariés ont également obtenu une demie-heure de repos supplémentaire par nuit travaillée.

Lire aussi : Zourite : quand la grève des uns réduit le salaire des autres

Dans le même temps, les Négociations annuelles obligatoires (NAO) prévues en juin, ont été avancées en février. C'est dans ce cadre que seront négociées les primes exceptionnelle et d'ancienneté, allouées celles-ci à l'ensemble du groupement. Par ailleurs, la pose de la pile 33, qui ralentissait toute la chaîne du chantier de la NRL, devrait commencer dans les prochaines heures, si la météo cette fois-ci, le permet.

jm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !