Aéroport Roland Garros :

Trafic : Nouveau record d'affluence pour le mois d'octobre


Publié / Actualisé
"Les mois se suivent et se ressemblent à l'Aéroport de La Réunion Roland Garros, où le trafic a de nouveau atteint un niveau record en octobre. 223 335 passagers ont été comptabilisés sur la période, chiffre en progression de 10,5% par rapport à octobre 2016" écrit un communiqué de Roland Garros que nous publions dans son intégralité ci-après.
"Les mois se suivent et se ressemblent à l'Aéroport de La Réunion Roland Garros, où le trafic a de nouveau atteint un niveau record en octobre. 223 335 passagers ont été comptabilisés sur la période, chiffre en progression de 10,5% par rapport à octobre 2016" écrit un communiqué de Roland Garros que nous publions dans son intégralité ci-après.

Le nombre de passagers locaux (commençant ou terminant leur voyage à La Réunion) a augmenté de 8,6% pendant que celui des passagers en transit a quasiment été multiplié par quatre, pour atteindre 5 230. Comme les mois précédents et depuis l’arrivée d’un cinquième transporteur entre la métropole et La Réunion, l’activité globale est tirée par la forte progression du trafic sur cet axe (+9,9%, soit 11 000 passagers supplémentaires).

Le nombre de passagers a progressé de 0,8% entre Saint-Denis et l’île Maurice alors qu’il a augmenté de 14,3% entre Roland Garros et les aéroports malgaches. En ce mois d’octobre comptant une période de vacances scolaires, plusieurs lignes touchant l’aéroport Roland Garros ont connu des progressions significatives : +20,1% sur les Seychelles, +43,9% sur l’Afrique du Sud, +93,4% sur Chennai et +108% sur Bangkok. L’activité s’est d’autre part inscrite en léger recul entre La Réunion et Mayotte (–0,5%) et en nette baisse entre notre île et les Comores (–40,7%). Enfin, 834 passagers ont emprunté en octobre la ligne Réunion–
Canton, ouverte en février dernier. 

- Plus de 160.000 passagers supplémentaires -

Le trafic cumulé des dix premiers mois de l’année progresse de 9,4% par rapport à 2016, soit près de 161 000 passagers supplémentaires. Le trafic de transit augmente de 78,4% par rapport à l’an passé, atteignant 33 266 passagers (près de 15 000 passagers supplémentaires).

40% de la croissance globale proviennent de la forte progression de l’activité sur l’axe métropole-Réunion (plus de 65 000 passagers supplémentaires). La hausse de la fréquentation de la ligne Réunion-Maurice (+6,4%, 26 700 passagers supplémentaires) participe également à l’embellie tout comme la croissance du trafic entre Saint-Denis et les aéroports malgaches (+21,3%, plus de 22 000 passagers supplémentaires) et les routes aériennes vers la Thaïlande, l’Afrique du Sud et l’Inde. Sur Saint-Denis–Bangkok, le trafic augmente de 97,2% (près de 17 000 passagers supplémentaires). La croissance s’établit à
54,5% sur Saint-Denis–Johannesbourg (près de 9 000 passagers supplémentaires) et à 124% sur Saint-Denis–Chennai (plus de 5 000 passagers supplémentaires). Le nombre de passagers augmente plus modestement (+5,7%) entre l’aéroport Roland Garros et les Seychelles depuis le début de l’année. Les seules baisses sont enregistrées entre Réunion et Mayotte (–1,5%) et entre La Réunion et les Comores (–41,8%). Enfin, 7 296 passagers ont emprunté la ligne Saint-Denis–Guangzhou (Canton) depuis son ouverture en février.

Dans le domaine du fret, le trafic de marchandises a augmenté de 4,3% en octobre, grâce à une hausse de 6% des tonnages débarqués liée aux capacités supplémentaires offertes par French Blue. Sur le mois, les tonnages embarqués ont reculé de 0,5% et l’activité globale s’établit à 2 343 tonnes. Depuis le début de l’année, l’activité fret est en légère baisse (20 108 tonnes, –0,8%) par rapport à 2016. Si les tonnages débarqués progressent de 2,2%, les expéditions reculent de 10,1%, après une activité à l’export exceptionnellement élevée en
2016.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !