[VIDÉOS] Le Port :

Un rodéo moto encadré organisé dimanche


Publié / Actualisé
Un rodéo moto encadré et sécurisé se déroulera ce dimanche 3 décembre 2017 dans la commune du Port. La mairie accompagne cette manifestation. L'édile Olivier Hoarau expliquait ce jeudi 30 novembre pourquoi. Le 19 novembre dernier des échauffourées se produisaient après l'arrêté municipal d'interdiction de circulation sur une dizaine d'axes routiers afin d'éviter les rodéos sauvages.
Un rodéo moto encadré et sécurisé se déroulera ce dimanche 3 décembre 2017 dans la commune du Port. La mairie accompagne cette manifestation. L'édile Olivier Hoarau expliquait ce jeudi 30 novembre pourquoi. Le 19 novembre dernier des échauffourées se produisaient après l'arrêté municipal d'interdiction de circulation sur une dizaine d'axes routiers afin d'éviter les rodéos sauvages.

 

En marge d’une conférence de presse sur la présence "diffuse et aléatoire" de plombs dans les sols de la cité portoise, nous avons interrogé le premier magistrat à propos du premier rodéo 420 organisé par deux associations de la commune.

L’événement se tiendra entre la piscine et le littoral Nord, de 15 heures à 18 heures. La mairie aurait-il changé de stratégie à propos de la pousse moto ? Il détaille sa position dans cette interview.


Un premier rodéo encadré lancé par l’association jeunesse portoise et la Team motor show. L’accès y sera gratuit et interdit aux piétons et aux voitures. Les participants bénéficieront d’une assurance pour pouvoir pratiquer. Mais il faudra absolument porter un casque et le deux roues ne devra pas dépasser les 500 cm3.

Lire aussi : Nuit d'échauffourées au Port

La manifestation sera-t-elle amenée à revenir régulièrement ? Olivier Hoarau répond à cette interrogation dans cette vidéo. Écoutez, regardez.

 

Pour rappel, l’élu prenait un arrêté municipal d’interdiction de circulation le dimanche 19 novembre afin d’éviter les rodéos sauvages. Le 12 novembre un pilote de deux roues percutait en effet une voiture lors d’un rodéo et se retrouvait dans le coma. Des pratiques dénoncées par Olivier Hoarau.

Lire aussi : Rodéos sauvages : circulation interdite sur l'Avenue de la Commune de Paris

Et le 19 novembre, peu après le rétablissement de la circulation, des échauffourées démarraient dans la commune. Les forces de l’ordre essuyaient des jets de galets de la part de groupes de jeunes et répliquaient par des gaz lacrymogènes. Des voitures étaient brûlées, le Mac Do était vandalisé sans oublier les nombreux feux de poubelles et les multiples dégâts recensés dans toute la ville après ces actes de dégradation.

ts/www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Tata, Posté
BIEN DIS BEBERT.LA SEMAINE DERNIERE ENCORE IL DISAIT Q UIL FAUT RESTER FERME .ET IL E OK MAINTENANT....C COM SI LE MAIRE DE ST DENIS OUVRAIT LE BARACHOIS A LA POUSS. CAR LE FRONT DE MER DU PORT EST AUSSI UN LIEU DE PROMENADE ET DE DETENTE...BIENVENUE A LA TRANQUILITE
Bebert, Posté
comme depuis 3 ans un pas en avant 40 en arrière
Jose, Posté
C'est ça, cédez aux cagniards, vous verrez que ça ne sert à rien, eux ce qu'ils veulent, c'est frimer au milieu des habitations, emmerder le monde et c'est tout !