Réseau Citalis :

Saint-Denis - Frauder peut coûter gros


Publié / Actualisé
Le réseau de bus de Saint-Denis souhaite redorer son image et se battre contre les fraudeurs. Citalis change de ton avec sa nouvelle campagne de communication. Désormais c'est "tolérance zéro" !
Le réseau de bus de Saint-Denis souhaite redorer son image et se battre contre les fraudeurs. Citalis change de ton avec sa nouvelle campagne de communication. Désormais c'est "tolérance zéro" !

 Malgré les efforts de la compagnie pour améliorer le service de transport en commun depuis deux ans, un taux de fraude toujours en augmentation atteignait le seuil de 20 % en 2016.  Le manque à gagner du fait ce cette fraude s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros chaque année. La campagne en cours a pour but de sensibiliser les usagers aux comportements frauduleux.  Sur le terrain, une cinquantaine de contrôleurs sont mobilisés pour contrôler les titres de transports des usagers.

La campagne de communication " tolérance zéro " fait écho à la loi Savary de 2016 qui puni sévèrement  les délits dans les transports en communs. A titre d’exemple le fait de refuser de collaborer avec un contrôleur est passible de 7500 euros d’amende et 2 mois de prison.

tg/www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !