Neuf permis retirés par les gendarmes ce week-end :

Un moniteur d'auto-école alcoolisé au volant


Publié / Actualisé
Ce dimanche 3 décembre 2017, les gendarmes ont dressé le bilan des contrôles routiers du week-end. Neuf permis ont été retirés pour alcoolémie. La palme du taux le plus élevé revient à un ressortissant anglais, actuellement employé sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral (NRL), avec 0,93 mg/litre d'air expiré, soit 1,86 g/litre de sang. Un moniteur d'auto-école a également été contrôlé positif au test d'alcoolémie. Nous publions le communiqué des gendarmes ci-dessus.
Ce dimanche 3 décembre 2017, les gendarmes ont dressé le bilan des contrôles routiers du week-end. Neuf permis ont été retirés pour alcoolémie. La palme du taux le plus élevé revient à un ressortissant anglais, actuellement employé sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral (NRL), avec 0,93 mg/litre d'air expiré, soit 1,86 g/litre de sang. Un moniteur d'auto-école a également été contrôlé positif au test d'alcoolémie. Nous publions le communiqué des gendarmes ci-dessus.

Ce matin à l'aube,  6 gendarmes de l’EDSR (Escadron départmental de sécurité routière - NDLR) renforcés par 6 réservistes ont effectué un service ciblé "alcoolémie" sur le secteur des établissements festifs de Saint-Gilles les Bains.

11 alcoolémies dont 9 délictuelles entraînant le retrait immédiat du permis de conduire ont été constatées. Le taux le plus élevé de 0,93 mg/litre d'air expiré concerne un ressortissant anglais, actuellement employé sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral.

Une procédure a également été initiée à l’encontre d’un moniteur d’auto-école, contrôlé avec un taux de 0,43 mg/litre.

Sur le même poste de contrôle, un automobiliste alcoolisé (0,91 mg/litre) a tenté d'échapper aux gendarmes en dépassant la file de véhicules par la gauche. Il a été intercepté après usage du dispositif "stop stick" qui a provoqué la crevaison de sa roue avant droite.

Au cours de la journée, plusieurs contrôles de vitesse ont été réalisés. 19 automobilistes ont été interpellés alors qu'ils circulaient tous à plus de 20 km/h au delà de la vitesse maximale autorisée. À l'Étang-Salé, sur la RN1, un conducteur contrôlé à 138 km/h au lieu de 110 a fait réagir positivement le test d'alcoolémie, affichant un taux de 0,35 mg/l.

Au total, les motocyclistes ont relevé durant le week-end 103 infractions liées aux comportements des usagers, dont 28 alcoolémies (15 délits et 13 contraventions).

À l'approche des fêtes de fin d'années et des vacances scolaires, la gendarmerie renouvelle son appel à la sobriété sur la route.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !