[VIDÉOS] L'opposition à la Région Réunion (actualisé) :

NRL : "Didier Robert a bluffé comme un joueur de poker"


Publié / Actualisé
Certaines élues du Groupe Le Rassemblement s'exprimaient ce lundi matin 4 décembre 2017 à Sainte-Clotilde à leur siège à propos du budget primitif 2018 examiné le 14 décembre prochain à la Pyramide inversée en commission plénière. Patricia Profil, Virginie Gobalou, Lorraine Nativel et Huguette Bello dénoncent "une explosion du budget" de la masse salariale et aussi à propos du chantier de la Nouvelle route du littoral (NRL). "Didier Robert disait que la NRL ne coûterait pas un euro de plus. C'est un mensonge. Il a bluffé les Réunionnais comme un joueur de poker", lançait la députée également membre de l'opposition à la majorité du président de la collectivité. Retrouvez ses explications dans cette série de vidéos. (Photo d'illustration)
Certaines élues du Groupe Le Rassemblement s'exprimaient ce lundi matin 4 décembre 2017 à Sainte-Clotilde à leur siège à propos du budget primitif 2018 examiné le 14 décembre prochain à la Pyramide inversée en commission plénière. Patricia Profil, Virginie Gobalou, Lorraine Nativel et Huguette Bello dénoncent "une explosion du budget" de la masse salariale et aussi à propos du chantier de la Nouvelle route du littoral (NRL). "Didier Robert disait que la NRL ne coûterait pas un euro de plus. C'est un mensonge. Il a bluffé les Réunionnais comme un joueur de poker", lançait la députée également membre de l'opposition à la majorité du président de la collectivité. Retrouvez ses explications dans cette série de vidéos. (Photo d'illustration)


Selon elle, le coût de la NRL s'élève à près de deux milliards d'euros au lieu du milliard six prévu initialement. "Les Réunionnais seront mis à contribution avec une hausse de la taxe spéciale sur les carburants", assure l'ex-maire de Saint-Paul.

 

 

D'après la conseillère régionale d'opposition, la Région emploie 3 010 agents au 31 août 2017 contre 2 752 en août 2016. "Soit une augmentation de 9,4 %. La Région embauche en moyenne une personne par jour ouvré depuis quelques années", ajoute l'élue. Elle indique que la masse salariale passe de 135 à 144 millions d'euros de 2016 à 2017.

 

 

Huguette Bello et les trois autres représentantes du groupe Le Rassemblement s'inquiètent également de l'encours de la dette de la collectivité. "Elle est passée de 567 millions d'euros en 2016 à 825 millions d'euros en 2017 à 985 millions d'euros pour 2018. Moodys' et Fitch, les deux agences de notations, ont abaissé la note de la collectivité. La Région fait figure de plus mauvais élèves parmi les autres Régions avec comme conséquence l'augmentation des emprunts", précise Huguette Bello.

 

 

ts/www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

CITOYEN, Posté
QUE L ÉMISSION ENQUÊTE INVESTIGATION VIENNE OUVRIR LE DOSSIER DE LA NRL .
Joseph, Posté
Remontez déjà le prix du gazole à hauteur de celui de métropole, pas de raison qu'ici ce soit un département de seconde zone, ou les voitures polluantes soient favorisées par rapport au sans plomb.

Ça permettra d'éponger une partie des dérives financières de ce chantier dispendieux !