Les températures sont au-dessus des normales saisonnières :

Vous avez chaud ? Ce n'est pas qu'une impression


Publié / Actualisé
Après les fortes chaleurs de ce premier week-end de décembre 2017, le chef prévisionniste de Météo France à La Réunion Jacques Écormier assure que ce n'est pas qu'une impression : l'été est et sera chaud !
Après les fortes chaleurs de ce premier week-end de décembre 2017, le chef prévisionniste de Météo France à La Réunion Jacques Écormier assure que ce n'est pas qu'une impression : l'été est et sera chaud !

L'été est arrivé vendredi "avec un peu d'avance" et depuis plusieurs jours sur l'île, les températures "sont à la hausse" certifie Jacques Écormier, chef prévisionniste de Météo France à La Réunion. "En ce moment, les températures maximales et minimales sont au-dessus des températures moyennes sur la quasi-totalité de l'île" explique le spécialiste. Alors qu'entend-on par "températures moyennes" ? "Ce sont les températures sur une période donnée pendant au moins 10 ans" explique-t-il. Autrement dit, les températures actuelles sont plus élevées en moyenne que celles des dix dernières années minimums.

Jacques Écormier évoque le cas du Baril à Saint-Philippe, dont "on ne parle pas trop" selon lui : "ce dimanche 3 décembre, la maximale a été établie à 32,2 degrés, soit 3,1 degrés de plus" que les normales saisonnières. Toute l'île est concernée par ces hausses hormis les secteurs "au-dessus de 1.000 m d'altitude", où la hausse du mercure est plus légère. L'explication de ces températures plus fortes qu'à la normale réside dans le fait "que tout autour de La Réunion, les températures de la mer sont plus élevées depuis l'année dernière".

- Encore plus chaud pour les jours à venir -

Si les journées sont plus chaudes, les nuits le restent aussi : "la faute aux nuages" explique Jacques Écormier : "quand les nuages stagnent la nuit, il fera plus chaud puisque l'énergie ne pourra pas partir". En ce moment, "seuls les points au-dessus de 2.200 m d'altitude" révèlent des températures qui demeurent dans les normales saisonnières. Pour le reste, l'augmentation se fait sentir.

Et si vous aviez déjà chaud actuellement, la tendance devrait se confirmer : "Le vent sera moins fort et va tourner progressivement au secteur Nord-Est dans les jours à venir" explique le prévisionniste. Traduction : il fera encore plus chaud "à cause d'une ventilation plus faible", à compter du mercredi 6 décembre. Pour la fin décembre, les pluies devraient accompagner les chaleurs élevées.

Pour la saison, le constat est similaire à la période actuelle : la prévision Météo France indique "des températures de l'air et une pluviométrie supérieures à la moyenne" pour l'été. Illustration dans le Sud Sauvage, une nouvelle fois au Baril. Si le thermomètre affiche des températures supérieures aux normales saisonnières, les pluies sont elles aussi de sorties : "au mois de novembre, on a battu un record de pluie en doublant le précédent record" indique le prévisionniste.

hf/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !