Cinor :

Le port de Sainte-Marie réaménagé et agrandi en 2018


Publié / Actualisé
Le nouveau projet de réaménagement et d'extension du port intercommunal de Sainte-Marie est ficelé. Validé en Conseil Communautaire du 7 décembre, et redimensionné à taille humaine pour un coût de 15 millions d'?, le site passera en mode travaux à la mi 2018, avec une livraison attendue en 2020. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Cinor
Le nouveau projet de réaménagement et d'extension du port intercommunal de Sainte-Marie est ficelé. Validé en Conseil Communautaire du 7 décembre, et redimensionné à taille humaine pour un coût de 15 millions d'?, le site passera en mode travaux à la mi 2018, avec une livraison attendue en 2020. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Cinor

Le nouveau projet, sur une emprise de 4 à 5 hectares, proposera une rénovation en profondeur du site et une extension du Port. Il a été fait le pari en effet de conserver le bassin existant avec ses 180 anneaux, et d'y réaliser un réaménagement permettant, par une optimisation des espaces, de créer 30 nouveaux anneaux.

En parallèle, la Cinor s'attelera à la création d’un deuxième bassin (120  anneaux supplémentaires) en bordure de la darse actuelle vers l'Est, permettant de porter la capacité d’accueil du port à 360  anneaux à terme.

Ce site pourvu, demain, de commerces  et de restaurants panoramiques en R+ 1, avec terrasse  en R+2 (environ 1000 m2 dont 600 m2 de terrasses), et vue sur entrée du port, devrait susciter à nouveau l'intérêt des Sainte-Mariens et des touristes.

D'autant plus, qu'avec des parkings et un accès dédié,  il sera directement accessible depuis le sentier littoral,
On y retrouvera également des locaux dédiés aux activités de tourisme (130 m2) et au rez de chaussée (côté mer), des locaux techniques portuaires (80 m2), capitainerie (30 m2), magasins d’accastillage.

De même, il est prévu des locaux pour préparation et conservation de produits de la mer (200 m2), des espace de vente de produits frais (50 m2), et des boxes dédiés aux pêcheurs (30 m2).

- Pêcheurs, touristes et croisiéristes -

Sur le port, on pourra même voir débarquer dans le futur des croisièristes. Une nouvelle digue, avec équipements dédiés, permettra en effet leur accueil sur terre après transport par cabotage à 800 mètres du rivage. Sur site, les pêcheurs professionnels, au rez de chaussée, disposeront de vrais locaux techniques portuaires, avec possibilité de vendre leurs produits au sein de la future capitainerie.

Ce chantier du port repose sur un partenariat avec l'Etat, l'Europe, la Région, la ville de Sainte-Marie et la Cinor dans le cadre du souci de "construire l'avenir ensemble".

Le port réaménagé constitue un enjeu stratégique pour le Nord de l'île qui, dans le cadre de son Projet de Territoire, veut en faire un de ses futurs fleurons touristiques, source de création d'emplois par le biais de l'économie bleue. "Je crois que ce sera un beau projet, qui plus est enrichi avec les apports divers. A l'arrivée, notre ambition est bien de faire de ce site du port intercommunal, une des belles cartes postales du Nord de La Réunion", conclut Yves Ferrières, Vice-Président délégué à l'Aménagement du Territoire de la Cinor.

   

1 Commentaire(s)

Jean, Posté
c'est dommage que les camions ne font pas une pause entre midi et 14h00 car en passant devant les restaurants, ils soulèvent de la poussière;
je n'irai plus manger sur le port maintenant