Dans le cadre des Assises de l'Outre-mer :

Un appel à projets lancé pour les citoyens


Publié / Actualisé
Le ministère des outre-mer lance "Projets Outre-mer", un concours dédié aux initiatives et aux projets innovants des citoyens ultra-marins. Organisé dans le cadre des Assises des Outre-mer avec le partenariat de l'Agence Française de Développement, de la Banque Publique d'Investissement, de la Caisse des Dépôts et Consignations et de la chaîne France Ô, il veut promouvoir l'action des personnes engagées pour leur territoire. Nous publions ci-après le communiqué du ministère. (Photo d'illustration)
Le ministère des outre-mer lance "Projets Outre-mer", un concours dédié aux initiatives et aux projets innovants des citoyens ultra-marins. Organisé dans le cadre des Assises des Outre-mer avec le partenariat de l'Agence Française de Développement, de la Banque Publique d'Investissement, de la Caisse des Dépôts et Consignations et de la chaîne France Ô, il veut promouvoir l'action des personnes engagées pour leur territoire. Nous publions ci-après le communiqué du ministère. (Photo d'illustration)

 

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 28 février 2018. En plus des ateliers et des consultations prévues dans les Assises, "Projets Outre-mer" permet de valoriser la créativité, l’inventivité et l’excellence des territoires ultramarins. Sélectionnés par un jury de personnalités qualifiées puis par vote du public au printemps, les lauréats bénéficieront d’un financement de 10 000 € et d'un accompagnement personnalisé pour accélérer, faire connaître et déployer leurs projets.

Chaque projet sera jugé sur sa pertinence et sa plus-value pour les territoires d’Outre-mer. Les projets présentés peuvent avoir été conçus ou développés en Outre-mer, en hexagone ou à l’étranger pourvu qu’ils portent sur un territoire d’outre-mer. Le jury du concours est composé des membres de l’Équipe Projets Ultramarins (EPUM), d'un panel de personnalités provenant de la société civile engagées dans les Assises des Outre-mer.

Ils seront épaulés par la ministre des outre-mer, Annick Girardin, et de Thierry Bert, rapporteur général des Assises es Outre-mer. Ce jury sera chargé de la présélection des projets retenus pour la phase nale du concours. La liste complète des membres de l’EPUM est accessible sur le site des Assises.

6 thématiques pour inscrire les projets. Il pourra être décerné jusqu’à trois prix dans chacune des catégories suivantes : numérique, mobilité, environnement, culture, production économique et lien social

Calendrier

Du 30 novembre 2017 au 28 février 2018 :

dépôt des candidatures via un formulaire accessible sur ce site.

Du 1er mars au 30 avril 2018 :

présélection des dossiers de candidature par le jury.

Mai 2018 :

désignation des lauréats par vote du public à l’occasion d’un évènement spécial.

Le formulaire d’inscription, le règlement et toutes les informations liées à ce concours sont accessibles sur le site des Assises des Outre-mer. Les Assises des outre-mer sont lancées depuis octobre 2017 pour imaginer, penser et réinventer l’avenir de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique, de Mayotte, de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie, de La Réunion, de Saint- Pierre-et-Miquelon et de Wallis-et-Futuna.

Sous forme d’ateliers locaux, nationaux, de consultations à l’initiative de n’importe quel citoyen, les ultramarins reprennent la parole. Les contributions sont adressées et collectées sur le site dédié. Au printemps prochain, un livre Bleu Outre-mer regroupera tous les projets concrets qui seront réalisés sur les territoires d’Outre-mer. Il constituera la feuille de route du Gouvernement
pour la suite du quinquennat. Encourager tous les porteurs de projets à concourir !

Les citoyens, les PME ou les associations peuvent déposer un projet avec la volonté de changer les choses sur un territoire d’outre-mer ? L’objectif du concours est de soutenir et d’encourager les porteurs de projet ultra-marins dans les 6 thématiques retenues par les Assises. Les projets récompensés devront contribuer à l’amélioration du quotidien des ultra-marins et au développement de l’innovation au sein des territoires.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !