Contre le propriétaire du Journal de l'Île :

Le Département annonce porter plainte pour tentative de corruption


Publié / Actualisé
Ce lundi 11 décembre 2017, Maître Baloup, avocat du Département, a déclaré à Imaz Press Réunion qu'une plainte pour tentative de corruption allait prochainement être portée contre Abdoul Cadjee, président du groupe JIR. Les faits supposés remontent à mai 2014.
Ce lundi 11 décembre 2017, Maître Baloup, avocat du Département, a déclaré à Imaz Press Réunion qu'une plainte pour tentative de corruption allait prochainement être portée contre Abdoul Cadjee, président du groupe JIR. Les faits supposés remontent à mai 2014.

La plainte devrait être déposée dans quelques jours, "vraisemblablement après le changement de présidence" du Conseil Départemental. Elle sera portée contre Abdoul Cadjee, président du groupe JIR (Journal de l'Île) pour tentative de corruption à l'encontre du Département. 

Les faits dénoncés par Maître Baloup remontent à mai 2014 : "Des pressions ont été faites sur le Conseil Départemental en disant "louez nos locaux, doublez notre enveloppe publicitaire, il faut que nous percevions le double du Quotidien et à ce moment là nous serons aimables avc vous". L’avocat ajoute : "ces tentatives de pression ont été faites en présence de témoins qui ont signé des attestations créditant ces faits".

À la question "est ce que les faits ne sont pas prescrits", Maître Baloup répond :"Absolument pas, une loi récente porte la prescription à six ans". Quant à savoir pourquoi une plainte n’a pas été immédiatement déposée en 2014, Maître Baloup répond : "Je suis avocat du Département depuis juin 2017, je ne fais pas d’archéologie judiciaire. Ce qui est certain, c’est que si le contrat de publicité a été passé, il a été passé aux conditions normales et légales et non pas aux conditions voulues par M.Cadjee".

Pour rappel, durant la conférence de presse de Nassimah Dindar, Ibrahim Dindar et Maître Baloup, il a été indiqué que la convention entre le Département et Clicanoo - à hauteur de 10 000 euros par mois - s’est terminée le 30 septembre 2017.

Lire aussi - Nassimah Dindar s'explique sur l'acquisition de sa maison

mb/mp/rb/www.ipreunion.com

 

   

2 Commentaire(s)

Macatia, Posté
Les réunionnais voudraient bien savoir qui paie cet avocat goyave de france,l'argent y sorte dans la poche des Dinedar ou de celles des contribuables réunionnais à travers le CD. Si l'histoire qu'ils nous racontent est vraie pas besoin d'avocat, la justice va donne a zot tout de suite raison et la Jir va rendre notre argent que DIDIX lui a donné, deux millions tout de même...Tout cela est du gaspillage de l'argent public.
La vérité si je mens !, Posté
Une tempête dans un verre d'H20
C'est tout