[LIVE/PHOTOS-VIDEO] Les vice-présidents ont été élus :

Cyrille Melchior, élu à la tête du Département : "Je veux être un président rassembleur"


Publié / Actualisé
Le conseil départemental a élu un nouveau président dans le courant de cette journée du lundi 18 décembre 2017. C'est Cyrille Melchior qui a été choisi par la majorité des conseillers départementaux à 26 voix contre 24 pour son adversaire Jean-Claude Lacouture. Touchée par le cumul des mandats depuis qu'elle a été élue sénatrice, Nassimah Dindar (UDI), a démissionné du poste de présidente qu'elle occupait depuis 13 ans. Seuls deux conseillers se sont déclarés candidats à sa succession : Cyrille Melchior, premier vice-président sortant du Département, et Jean-Claude Lacouture, conseiller départemental de l'Etang Salé.
Le conseil départemental a élu un nouveau président dans le courant de cette journée du lundi 18 décembre 2017. C'est Cyrille Melchior qui a été choisi par la majorité des conseillers départementaux à 26 voix contre 24 pour son adversaire Jean-Claude Lacouture. Touchée par le cumul des mandats depuis qu'elle a été élue sénatrice, Nassimah Dindar (UDI), a démissionné du poste de présidente qu'elle occupait depuis 13 ans. Seuls deux conseillers se sont déclarés candidats à sa succession : Cyrille Melchior, premier vice-président sortant du Département, et Jean-Claude Lacouture, conseiller départemental de l'Etang Salé.

- Ce live est à présent terminé, merci d'avoir suivi cette actualité avec Imaz Press Réunion -

 

15h01 - C'est la fin de l'assemblée plénière. "Le camp de Didier Robert a usé de son pouvoir de nuisance jusqu'au bout, cela a été très dur" commente un conseiller départemental. Quand au président Melchior il conclut par ce souhait "il est grand temps de travailler ensemble"

14h29 - La liste de la majorité présidentielle a obtenu 25 voix, soit la majorité absolue des bulletins exprimés. 21 voix en faveur de la liste présentée par Hermann Rifosta.

Jean-Marie Virapoullé, Béatrice Sigismeau, Daniel Gonther, Laurence Mondon sont donc élus vice-présidents, dans cet ordre.

 

 

14h27 - "Je le répéte, les querelles stériles ne mènent pas sur la voie du progrès" appuie Cyrille Melchior. Pendant ce temps, Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé se sont (enfin) mis à discuter.

14h26 - Fin du dépouillement.

14h18 - Fin du vote. On passe maintenant au dépouillement dans un silence de cathédrales. Didier Robert affiche un air plus serein... La tension peut se lire sur d'autres visages.

14h02 - On attaque le troisième vote de cette journée marathon au Palais de la Source.

 

14h00 - Les vérifications juridiques ont été faites. Il est possible de laisser vacants deux sièges, annonce Cyrille Melchior. Jean-Paul Virapoullé et Didier Robert sont toujours assis côté à côte sans se parler. À noter que le président de Région aurait presque un faux air de footballeur en mettant en permanence la main devant sa bouche lorsqu'il est au téléphone...

13h55 - Cyrille Melchior précise avoir laissé deux places sur sa liste "pour le cas où vous voudriez monsieur Lacouture ou vos soutiens, nous rejoindre".

Nassimah Dindar précise que l’assemblée peut désigner jusqu’à 15 membres mais qu’il relève de l’autorité du président de laisser deux sièges vacants.

13h51 - La séance reprend pour le vote des vice-présidences. Il y a deux listes en présence, celle de Jean-Claude Lacouture et celle de Cyrille Melchior. La gauche ne présente pas de liste.

Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas vu deux listes du même camp - la droite en l’occurrence - s’opposer de cette manière.

13h44 - Aucune vice présidence n’irait à la gauche qui dit vouloir rester dans une opposition constructive.

13h05 - Interruption de séance d'une demi-heure.

13h04 - La majorité présidentielle obtient 14 sièges tandis que la liste où se trouve Jean-Claude Lacouture en récolte 12. La liste de la gauche unie reçoit 5 sièges et celle de Maurice Gironcel un seul. Une majorité serrée pour Cyrille Melchior.

13h01 - C'est l'heure des calculs pour voir qui entre dans la commission permanente. Pendant que Didier Robert discute au téléphone - le visage toujours aussi fermé - Jean-Paul Virapoullé est tout sourires en discutant avec Nassimah Dindar. À savoir que la commission permanente est formée à la proportionnelle des voix. 

12h59 - La liste de Jean-Claude Lacouture a obtenu 18 et celle de Cyrille Melchior 22.  À noter que deux élus du camp Lacouture sont passés chez la majorité présidentielle.

12h51 - Fin du vote. Le silence règne toujours dans les rangs de l'hémicyle. Ce qui est notable, c'est que la tension se joue entre les deux camps de droite tandis que la gauche compte les points. Le dépouillement commence.

12h38 - Cela faisait plusieurs années qu'une telle tension n'avait pas régné dans l'hémicycle du Conseil Départemental pour une élection. Et particulièrement pour la constitution d'une commission permanente. Visiblement, le camp de Didier Robert espère encore pouvoir renverser la vapeur pour constituter une opposition solide face au président nouvellement élu Cyrille Melchior.

Jean-Paul Virapoullé et Didier Robert sons assis côte à côte sans pour autant échanger. Le président de région ne semble pas avoir apprécier que le maire de Saint-André ait voté en faveur de Cyrille Melchior et soit sur sa liste pour la commission permanente.

12h31 - Début du vote. On entend les mouches voler dans l'assemblée.

12h30 - Ça pinaille pour les listes. Jean Jacques Morel parle de présumée substitution de nom. "Ça devient pathétique" entend t-on dans le public.

12h21 - Jean-Claude Lacouture continue à s'impatienter. Nassimah Dindar lui fait remarquer que tout le monde est en séance et qu’il n’y a donc pas à s’inquiéter d’éventuelles négociations de dernière minute.... Ambiance.

12h16 - Le quorum est maintenu. Face à des rangs où la tension est palpable et les visages sont fermés, Cyrille Melchior entame la lecture des listes : deux de gauche et deux de droite. À noter la "bande à part" de Maurice Gironcel et Michèle Caneguy, deux élus de gauche.

12h15 - Jean-Claude Lacouture appelle le président au vote car "le timing est largement dépassé". Cyrille Melchior rétorque qu'un problème de photocopieuse retarde l'arrivée de listes. Trois seront en présence.

12h05 - L'ambiance est beaucoup plus tendue que ce matin. L'amertume se lit sur plusieurs visages tandis que des questionnements flottent autour de la constitution de la commission permanente. Des élus de gauche qui ont voté pour Cyrille Melchior ne voudraient pas y participer. Même chose pour le camp de Jean-Claude Lacouture.

 

12h00 - Cyrille Melchior "regrette" et "prend acte" de la décision de Jean-Claude Lacouture de décliner les propositions de vice-présidences de la commission permanente.

11h55 - Jean-Claude Lacouture annonce que lui et ses élus proches déclinent les propositions de vice-présidences de la commission permanente du Département. "On n'est pas là pour empêcher les affaires de marcher. Il faut être logique. Ça me permettra de me concentrer davantage sur ma municipalité" ponctue celui qui est maire de l'Étang-Salé.

 

Visiblement très amer et un brin agacé, Didier Robert souligne : "il y a eu aujourd’hui une grande clarification, il faudra que cette clarification se poursuive dans les autres collectivités".

11h47 - La réunion pour élire les membres de la commission permanente s'achève.

11h40 - "Je l'avais dit à Didier Robert, je ne souhaitais pas que cette élection soit une fracture mais un choix. Après, chacun assume ses responsabilités" estime Jean-Paul Virapoullé.

 

11h030 - La réunion se poursuit. Michèle Caniguy et Maurice Gironcel ont été les premiers conseillers à la quitter.

11h02 - La réunion pour élire les membres de la commission permanente débute. Michèle Caniguy et Maurice Gironcel ont été les premiers la quitter.

10h55 - "Je veux être un président rassembleur" affirme Cyrille Melchior. Retrouvez ses premiers mots ci-dessous.

 

10h52 - "On est certain d'avoir la continuité sur les actions engagées" se réjouit Nassimah Dindar. 

 

10h42 - Comme le prévoit la loi, la séance est suspendue d'une heure. Si, à l'issue de cette heure, une seule liste est déposée pour les membres de la commission permanente, les sièges seront immédiatemet pourvus dans l'ordre de la liste. Si ce n'est pas le cas et que plusieurs listes sont déposées, l'élection se déroulera en deux phases.

10h35 - Jean-Claude Lacouture tient à s'exprimer. Il remercie les élus qui ont voté pour lui : "Vous avez fait preuve de responsabilité". Il souhaite bon courage à Cyrille Melchior pour qu'il mène cette collectivité "sur le bon chemin".

10h30 - Nassimah Dindar prononce quelques mots. "Je suis tenace et je compte le rester encore longtemps" conclue t-elle.

10h25 - Cyrille Melchior conclue son discours en appelant à applaudir Nassimah Dindar. "Je tiens à saluer ta volonté et ton sens de l'engagement, et cela depuis plus de quatorze ans" estime t-il.

Si la majorité est certes courte, tout reste encore à jouer, avec l'élection des membres de la commission permanente et des vice-présidents. Et comme il est de tradition, des ralliements devraient avoir cours.

10h20 - "Je saisis cet instant pour saluer mes amis du monde politique. Je pense à Jean-Paul Virapoullé, je vais citer aussi Joseph Sinimalé dont je tiens à saluer le travail et l'investissemen. Joseph, tu as toujours été à mes côtés pour me soutenir. La Région Réunion sera également un partenaire majeur. Je salue la présence du président. Cher Didier, le temps de l'élection est passé. Je souhaite que nous puissions continuer à travailler pour l'intérêt de la population" poursuit Cyrille Melchior. Pour rappel, Didier Robert a soutenu Jean-Claude Lacouture au cours de cette élection, multipliant discussions et tractations.

10h05 - "Il faut toujours faire preuve d'humilité. Mes premières pensées vont à mon épouse et à mes enfants" commence Cyrille Melchior. Suivez ses premiers mots en tant que président du Département sur notre page Facebook.

10h03 - Cette victoire est aussi celle de Nassimah Dindar et de Michel Fontaine. Elle marque également une des premières grandes défaites depuis 2010 de Didier Robert, qui soutenait Jean-Claude Lacouture.

10h00 - Cyrille Melchior est élu président du Conseil Départemental à 26 voix contre 24.  Un tonnerre d'applaudissements retentit dans l'hémicycle tandis que la déception se lit sur le visage de Didier Robert, qui soutenait Jean-Claude Lacouture.

09h55 - Suivez le dépouillement en live sur notre page Facebook.

09h45 - Notre journaliste sur les lieux aperçoit quelques têtes bien connues dans le public présent : Michel Fontaine, sénateur-maire de Saint-Pierre, Ibrahim Dindar, président de la Chambre de commerce et d'industrie, le député David Lorion, Olivier Hoarau, maire du Port ainsi que Didier Robert, président du Conseil Régional.

09h37 - Nassimah Dindar annonce la candidature de Cyrille Melchior. Sabrina Ramin, conseillère départementale annonce celle de Jean-Claude Lacouture. Les opérations de vote commencent.

 

 

 

09h28 - Personnage inattendu : Cyrille Hamilcaro, ex-maire de Saint-Louis, est présent. Il se tient presque derrière André Thien Ah-Koon.

09h27 - Graziella Boustoini fait l'appel des conseillers départementaux. Le quorum est atteint. Tous les élus sont présents. 

09h25 - Une retransmission en direct de l'Assemblée est visible sur le site du Conseil Départemental.

09h24 - Fin de l'intervention d'André Thien Ah-Koon qui conclue en présentant les modalités de vote. Pour rappel, 2/3 des membres du Conseil Départemental - soit 34 - doivent être présents. Si le quorum est atteint, le doyen pourra déclarer la séance ouverte et annoncer l'élection. Les candidats devront se manifester, tout comme trois volontaires pour tenir le rôle des scrutateurs.

09h19 - André Thien Ah-Koon continue de parler de "la gravité de la situation sociale dans laquelle se débat à La Réunion". L'assemblée écoute poliment, mais il est évident que tout le monde attend l'élection. D'autant qu'il semble y avoir un souci au niveau du son : on entend relativement mal André Thien Ah-Koon.

09h17 - Tous les conseillers départementaux sont présents.

09h16 - Nassimah Dindar ayant démissionné ce vendredi, c'est André Thien Ah-Koon en tant que doyen qui préside la séance. Il commence par présenter les grands enjeux et défis auxquels le Conseil Départemental de La Réunion doit faire face, en évoquant notamment la question de la filière cannes.

09h15 - Nassimah Dindar a passé 13 ans à la tête du Conseil Départemental. Alors, forcément, c'est "de l'émotion", "des souvenirs qui reviennent" pour la sénatrice et désormais ex-présidente. "Cette expérience m'aide à être demain une bonne sénatrice. La curiosité fait qu'on avance encore. Merci à l'ensemble des élus, conseillers de tous horizons politiques, qui m'ont fait confiance" assure t-elle.

 

09h04 - Didier Robert, président du Conseil Régional, vient d'arriver dans les murs du Palais de la Source. L'hémicycle est déjà quasiment plein. La tribune présidentielle fait partie des rares places encore libres.

09h00 - Nassimah Dindar est arrivée au Palais de la Source. Elle fait le tour de l'hémicyle. Les allées sont bondées mais la tension n'est pas (encore ?) palpable parmi les rangs.

 

08h50 - Deux candidats se présentent ce jour : le premier vice-président de la collectivité Cyrille Melchior ainsi que le maire de l'Étang-Salé Jean-Claude Lacouture. Chacun des camps se dit assuré de sa victoire et ne voit pas comment son candidat ne pourrait pas être élu ce lundi.

 

 

08h45 - Cyrille Melchior, un des deux candidats à la présidence se dit "confiant".

 

- Pour rappel -

Cyrille Melchior est soutenu par Nassimah Dindar, Joseph Sinimalé, maire divers droite de Saint-Paul, Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre et chef de file de LR à La Réunion, ainsi que par le maire divers droite du Tampon, André Thien Ah Koon.

Jean-Claude Lacouture – en proie à plusieurs procédures judiciaires -, a le soutien de Didier Robert, le président LR du conseil régional.

Cette opposition entre deux camps supposés être de la même famille politique marque aussi l'explosion de la plateforme de droite. Laquelle avait conduit à la réélection de Nassimah Dindar à la présidence du Département en mars 2015 et à celle de Didier Robert à la présidence du conseil régional en décembre 2015.

Lire aussi : Cris et chuchotements, espoirs déçus et rêves envolés...

Depuis le temps a passé. Les rancœurs se sont accentuées et la cassure a fini par être inévitable.

Lire aussi : La (très) grosse colère de Didier Robert

Si le rapport de force entre les deux candidats semble être légèrement en faveur de Cyrille Melchior - qui bénéficie aussi du soutien de Thierry Robert, député LPA de Saint-Leu -, il serait hasardeux de se lancer dans des pronostics. D'autant que les conseillers départementaux de gauche, (PS, Le Progrès, PLR et PCR) n'ont pas donné d'indication sur leurs intentions de vote. Pas plus qu'ils n'ont précisé s'ils envisageaient de présenter leur propre candidat.

Lire aussi : Cyrille Melchior et Jean-Claude Lacouture se maintiennent, Alain Armand se retire

Le début de la séance plénière élective du Département est prévu à 9 heures. Les dernières tractations pourraient bien avoir lieu jusqu'à la dernière minute.

rb/mb/mp/www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Avez-vous eu la chance d'écouter le Didier sur Réunion 1ere radio ce soir à 18h?
Un naufrage en direct.......

Avez-vous eu cette chance ? (Oui Chaban, nous avons eu cette "chance" 😉 webmser)
CHABAN, Posté
*****On entend les mouches voler dans l'assemblée.******

Vous avez le modèle de mouche🤣 ?

Vous avez ramené des mouchoirs pour le Didier ? (😂 - webmaster)