Un débrayage au collège Adam-de-Villiers :

"Non au transfo EDF" à 50 mètres des classes


Publié / Actualisé
Ce lundi matin 18 décembre 2017 à 10h30, les personnels du collège Émilien-Adam-de-Villiers situé à Montvert-les-Bas organisait un débrayage. Ils s'associent aux parents d'élèves de l'établissement au sein du collectif "Non au transfo" afin de s'opposer à la construction d'un transformateur EDF à 50 mètres de la cantine et des premières classes. (Photo d'illustration)
Ce lundi matin 18 décembre 2017 à 10h30, les personnels du collège Émilien-Adam-de-Villiers situé à Montvert-les-Bas organisait un débrayage. Ils s'associent aux parents d'élèves de l'établissement au sein du collectif "Non au transfo" afin de s'opposer à la construction d'un transformateur EDF à 50 mètres de la cantine et des premières classes. (Photo d'illustration)

 

Selon un porte-parole de "Non au transfo", désireux de conserver l'anonymat, 90 % des professeurs devaient cesser le travail ce lundi durant une heure. Afin de rejoindre les parents à l'extérieur du collège.

"Cela fait 2 ans que le projet est lancé. Les terrassements ont démarré. EDF indique que le transformateur ne représente aucun danger tout comme les ondes électro-magnétiques", soulignait ce représentant, contacté par téléphone.

Ce dernier insiste sur la nécessité d'appliquer le principe de précaution. Des courriers ont d'ailleurs été envoyés aux ministères de la Santé, de l'Éducation ou de la transition énergétique. Des lettres ont aussi été transmises au recteur et à l'EDF.

"Il existe d'autres un unités foncières dans le secteur. Pourquoi ne pas construire ailleurs ? Pourquoi une décision préfectorale a exempté EDF d'enquête publique ou d'étude d'impact sur un tel sujet", questionne le porte-parole.

Lui et les membres du collectif demandent des réponses à leurs interrogations concernant cette installation électrique.

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !