Alors que des riverains veulent saisir la justice :

Une soirée annulée au Coco Beach


Publié / Actualisé
Ce mardi 19 décembre 2017, une soirée musicale était prévue au restaurant de plage du Coco Beach. Censée démarrer à 18 heures, elle a finalement été annulée à la dernière minute. L'établissement invoque des "raisons indépendantes" de leur volonté. La décision survient alors que des collectifs de riverains souhaitent saisir la justice à propos du "non-respect" de l'occupation des restaurants de plage.
Ce mardi 19 décembre 2017, une soirée musicale était prévue au restaurant de plage du Coco Beach. Censée démarrer à 18 heures, elle a finalement été annulée à la dernière minute. L'établissement invoque des "raisons indépendantes" de leur volonté. La décision survient alors que des collectifs de riverains souhaitent saisir la justice à propos du "non-respect" de l'occupation des restaurants de plage.

"Pour des raisons indépendantes de notre volonté, la soirée Dodo Musik est annulée" déplorait le restaurant du Coco Beach sur sa page Facebook. L'événement était prévu ce mardi soir de 18 heures à minuit. 

 

Les collectifs des riverains de l'Hermitage et du défense du domaine public maritime (DPM), Action Ouest et SOS La Réunion souhaitent saisir la justice à propos "du non-respect" de l'autorisation d'occupation temporaire (AOT) des restaurants installés sur la plage de l'Hermitage dans la ville de Saint-Paul.

Lire aussi - Des collectifs de riverains veulent attaquer en justice

Ce week-end, un contrôle a été menée dans l'établissement de plage. 300 kg de denrées "impropres à la consommation" ont été constatées : le restaurant précise qu'il ne s'agit pas de produits avariés, mais qu'ils étaient en réalité non stockés à la bonne température.

Lire aussi - 300 kg de denrées impropres à la consommation au Coco Beach

"N’importe quel restaurant aurait été fermé de manière administrative. Mais au Coco Beach, on dit de faire l’effort de se mettre aux normes. Sa réponse à ce contrôle est d’organiser une soirée badaboum badaboum en plein-air ce 19 décembre avec des baffles de 3 mètres de haut. C’est insultant" avait notamment réagi un riverain du collectif suite à l'annonce de la soirée "Dodo Musik" initialement prévue ce mardi.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !