La Réunion compte aujourd'hui une trentaine de pupilles :

Le statut de pupille de la Nation fête ses 100 ans


Publié / Actualisé
Ce vendredi 22 décembre 2017, l'office national des anciens combattants (Onac) de La Réunion a célébré le centenaire de la création du statut de pupille de la Nation. L'île compte aujourd'hui une trentaine de pupilles de tout âge, sur les 35.000 reconnues en France.
Ce vendredi 22 décembre 2017, l'office national des anciens combattants (Onac) de La Réunion a célébré le centenaire de la création du statut de pupille de la Nation. L'île compte aujourd'hui une trentaine de pupilles de tout âge, sur les 35.000 reconnues en France.

Créé en juillet 1917, le statut de pupille de la Nation a fêté cette année partout en France son centenaire. À La Réunion, c'est l'Onac (office national des anciens combattants) qui veille à la reconnaissance du statut et à la mise en œuvre des procédures de soutien. Thierry Pincemaille, directeur de l'Onac, nous détaille ses missions :

La Réunion compte aujourd'hui "une trentaine de pupilles de la Nation" selon Thierry Pincemaille. Seules les personnes âgées de moins 21 ans peuvent être adoptées par l'État : 

Ce vendredi 21 décembre après-midi, des pupilles de tous les âges se sont rencontrés pour célébrer le centenaire du statut.  

hf/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !