Le directeur marketing dans le collimateur de la direction :

IRT : Une procédure de licenciement enclenchée contre Emmanuel Robert


Publié / Actualisé
Le directeur de la communication et du marketing de l'Ile de La Réunion Tourisme (IRT), Emmanuel Robert, a reçu une lettre de convocation à un entretien préalable de licenciement. Cette procédure fait suite à l'enquête interne lancée mi-novembre après que des salariés aient évoqué des cas de harcèlement moral, des pressions et des humiliations. (photo d'illustration)
Le directeur de la communication et du marketing de l'Ile de La Réunion Tourisme (IRT), Emmanuel Robert, a reçu une lettre de convocation à un entretien préalable de licenciement. Cette procédure fait suite à l'enquête interne lancée mi-novembre après que des salariés aient évoqué des cas de harcèlement moral, des pressions et des humiliations. (photo d'illustration)

L'enquête interne de l'IRT liée aux conditions de travail au sein de la structure en charge de la promotion touristique a rendu ses conclusions. Résultat : Emmanuel Robert, directeur de la communication et du marketing à l'IRT, supposément auteur des faits, "a reçu une lettre de convocation à un entretien préalable de licenciement" selon Stéphane Fouassin, président de l'IRT. Un entretien qui "aura lieu le 2 janvier" prochain, et pour lequel le cadre "est convoqué pour donner des explications aux différents griefs que nous avons (contre lui - ndlr)" explique le président.

Pour Stéphane Fouassin, "il n'y a rien de signé, c'est la procédure classique". Il affirme "avoir pris la mesure du problème", et que "le dossier a été traité avec ses vérités et le plus vite possible".

La procédure à l'encontre du directeur de la communication et du marketing - qui aurait par ailleurs le soutien du président de Région Didier Robert-, aurait été l'objet selon nos informations d'un désaccord très prononcé entre Stéphane Fouassin et le président du conseil régional. Selon des proches du dossier, le président de l'IRT aurait même lancé à Didier Robert : "c'est lui ou moi".

Stéphane Fouassin dément avec le sourire, et affirme "très bien s'entendre avec le président (ndlr : Didier Robert)" et souligne "qu'il n'a aucun problème avec lui, loin de là".

- Une autre affaire sur la table -

Selon nos informations, confirmées à demi-mot par Stéphane Fouassin, outre le dossier des cas de harcelement, d'autres faits seraient reprochés au cadre convoqué. La rumeur indique que des cartes postales distribuées gratuitement par l'IRT auraient été éditées par une société proche d'Emmanuel Robert. "Je ne peux pas vous dévoiler tous les griefs qui seront exposés le 2 (ndlr : janvier, date de la convocation)" a répondu le dirigeant à nos interrogations à ce sujet.

Le sujet des cartes postales fait, selon le président de l'IRT, "partie de l'enquête" visant Emmanuel Robert. 

Le cadre était en poste à l'IRT depuis le 2 mai 2016.

hf/www.ipreunion.com

   

15 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Pourvu que ça dure, manquerai pu que le IP compulsif constructif participe à votre jeu.....😋

Bonne fête à vous aussi imaz, une superbe année passée avec vous !!!! ( et avec vous 😀 Bon réveillon - Webmaster)
Poudrouxite, Posté
Prochaine guerre entre DR et FOUASSIN? C'est parti pour La gué guerre du pouvoir (supprimé pour prise àpartie - webmaster).
CHABAN, Posté
Alors imaz..... Les Cryptocommuniste comme disait l'autre .....lol

La même IP comme d'habitude ? (Et oui Chaban, l'année va bientôt changer, mais certaines choses ne changent jamais, elles. Les petites mains en font partie 😀 Belles fêtes de fin d'année - webmaster)
Christophe , Posté
@Mickael @Franck, toute arnaque a sa fin, vous avez des informations complémentaires à apporter, lâchez vous! Et dites-en plus sur l’ entreprise de cartes postales! Est ce que les autres marchés de l’Irt sont aussi compromis? La promotion de la destination Réunion une pompe à fric pour les amis!
Remi, Posté
Sincèrement au lieu de venir laver linge sale comme ça , laissez les enquêtes de faire avant de mettre la boue avant la pluie . En tout état de cause les campagnes de l’IRT sont désormais à la hauteur depuis qu’Emmanuel Robert est la , il y a eu du neuf, du beau et du concret . Un peu de sérieux , pourquoi ne pas parler plutôt de son travail et de sa réussite qui visiblement dérange
Barkan Muesir, Posté
Je crois ne pas me tromper en pensant que l'article tombe dans un mauvais timing pour Stéphane Fouassin et Willy Etheve. J'aimerai pas être à leur place juste avant Noël
Olivier , Posté
Le salarié concerné doit voir ses droits respectés. Professionellement il est tres efficace. La progression du nombre de touristes lui est en partie imputable. Que le président se concentre sur ses missions de représentation, fixe les orientations et laisse les professionnels travailler. Livrer à la vindicte populaire un salarié honore pas les auteurs de telles méthodes.
Tartan fion, Posté
L’ancienne directrice de la communication de la Région pourra postuler pour le poste si Fouassin est encore en bon terme avec son ami!
Manipulation, Posté
Encore un jeu de manipulation ... on veut faire de l'IRT un outil politique !
Julie , Posté
J’apporte mon soutien a Emmanuel qui a fait un travail novateur à l’Irt , fouassin’ il a fait quoi hein ?
Franck , Posté
Emmanuel a toujours fait du bon travail et l’IRT a une bien meilleure com qu’avant . Qu’on essaie de le salir de cettenfzcin c’est Nul
Claire , Posté
C'est abusé cette histoire, vous savez aussi bien que moi que Willy et Stéphane sont à la manœuvre. C'est un jeu dangereux moi je vous dis...
Rumeur, Posté
Rumeur quand tu me tiens !
Le concerné lui même n'était pas au courant .... INTOX
Mickael , Posté
Aillez au moins l'honnêteté dans votre article de parler de règlements de comptes politique. Cette décision découle d'un conflit entre politique. Comment êtes vous au courant des faits reprochés à Emmanuel Robert ? Ça sent un peu le barbouzage lol
CHABAN, Posté
Et son salaire a été doublé avant un éventuel licenciement ?