Hausse des carburants :

Le PLR : 'La Région Réunion fait payer aux Réunionnais la NRL"


Publié / Actualisé
Le gazole augmentera de sept centimes au 1er janvier 2018. Pour La Réunion (PLR), le parti dirigé par Huguette Bello s'insurge contre cette augmentation. Selon la conseillère d'opposition à la pyramide inversée : "La Région Réunion fait payer aux Réunionnais la NRL". Nous publions ci-après le communiqué du PLR. (Photo d'illustration)
Le gazole augmentera de sept centimes au 1er janvier 2018. Pour La Réunion (PLR), le parti dirigé par Huguette Bello s'insurge contre cette augmentation. Selon la conseillère d'opposition à la pyramide inversée : "La Région Réunion fait payer aux Réunionnais la NRL". Nous publions ci-après le communiqué du PLR. (Photo d'illustration)

 

Lors du vote du budget 2018 de la Région Réunion, la majorité a validé une augmentation de la taxe sur les carburants pour équilibrer ses comptes face à l’explosion des coûts de la NRL. Ce chantier a atteint plus de 2 milliards d'euros en engagement (pour le moment), alors que seulement un quart du chantier est sorti de terre.

Ainsi, le 1er janvier 2018 les prix des carburants vont connaître une très forte hausse. Le sans plomb augmente de 3 cts pour atteindre 1,43 €/litre et le gazole augmente quant à lui de 7 cts pour s’établir à 1,12 €/litre. Ces augmentations ont vocation à se répéter régulièrement dans les prochains mois. Elles vont plomber le pouvoir d’achat des Réunionnais déjà exsangue.

Compte tenu de la situation économique et sociale extrêmement tendue, les Réunionnais seront doublement pénalisés car les investissements de la Région hors NRL connaitront une chute vertigineuse :

Formation professionnelle et apprentissage : - 72,0 % (39 M€ à 11 M€)

Action économique : - 57,8 % (45 M€ à 19 M€)


Aménagement du territoire : - 33,0 % (33 M€ à 22 M€)

Cette situation, bien que prévisible, mais systématiquement niée par le président de Région, pénalise la formation des jeunes et des publics les plus fragiles dans la recherche d’un emploi.
De plus, la diminution des investissements n’est pas un bon signe pour le secteur du BTP qui connaît ces dernières années une crise sans précédent.

Le secteur a perdu 8 000 emplois, soit un tiers des effectifs, et a vu la disparition de plus de 2 000 entreprises sur les 4 000 de la filière. Le nombre de travailleurs du BTP au chômage est devenu supérieur à celui en activité.

Le mouvement Pour La Réunion (PLR) dénonce une nouvelle fois l’augmentation du coût de la NRL supporté par le portefeuille des Réunionnais. Ainsi, chaque automobiliste qui fera son plein va payer directement une partie de la construction de la NRL.

   

4 Commentaire(s)

Ste suzanne , Posté
du temps de votre ancien MENTOR à la région qui a payer la route des TAMARINS (supprimé pour prise à partie - webmaster) et qui paye tous ses grosses VOITURES QUE NOS ÉLUS ROULE il suffit de voir la dernière commande pour le constater QUAND VA T ON ARRÊTEZ SE GASPILLAGE PAYER PAR LES CONTRIBUABLES
WAZA, Posté
Salut!
Il y a encore de la marge: c'est toujours moins cher qu'en Métropole avec le service du pompiste en sus.
Piscine 974, Posté
La région fait appliquer ceux qui a été demandé au point de vue nationale il faut pas raconté n importe quoi vous aussi aurait fait la même chose
Lydie, Posté
NLR n'était pas indispensable à notre île. Nous avons besoin du travail pour nos jeunes et vivre dans la dignité et DE pencher sur les coupures d'eau.Quel solution aurons Nous pour stopper ces augmentations?