[SAISON CYCLONIQUE] Désormais à 1.155 kilomètres de l'île (actualisé) :

Le baptême du premier système actif prévu le 3 janvier 2018


Publié / Actualisé
Dans le nouveau point de Météo-France ce dimanche après-midi 31 décembre 2017, on apprenait que la zone perturbée évoluant dans le bassin sud-ouest de l'océan Indien se trouvait à 16 heures à 1.155 kilomètres au Nord-Est de l'île et se déplaçait vers l'Ouest-Sud-Ouest à 15 kilomètres par heure. Ce premier système actif de la saison cyclonique devrait être baptisé début 2018 estiment les météorologues amateurs de Cyclone océan Indien et de Mtotec. La saison cyclonique va donc démarrer après le nouvel an. Un événement rare. Le baptême de la tempête tropicale modérée est prévu le 3 janvier avant une transformation en forte tempête tropicale le 5 janvier. Cela reste évidemment des prévisions susceptibles d'évoluer.
Dans le nouveau point de Météo-France ce dimanche après-midi 31 décembre 2017, on apprenait que la zone perturbée évoluant dans le bassin sud-ouest de l'océan Indien se trouvait à 16 heures à 1.155 kilomètres au Nord-Est de l'île et se déplaçait vers l'Ouest-Sud-Ouest à 15 kilomètres par heure. Ce premier système actif de la saison cyclonique devrait être baptisé début 2018 estiment les météorologues amateurs de Cyclone océan Indien et de Mtotec. La saison cyclonique va donc démarrer après le nouvel an. Un événement rare. Le baptême de la tempête tropicale modérée est prévu le 3 janvier avant une transformation en forte tempête tropicale le 5 janvier. Cela reste évidemment des prévisions susceptibles d'évoluer.

 

Vous le savez peut-être déjà mais la zone perturbée ne devrait avoir aucune conséquence sur le temps du réveillon ce soir. De la pluie s'invite sur le département dans la journée mais les averses sont censées s'arrêter en début de soirée. Mais le temps de la semaine prochaine risque de changer.

Lire aussi : [RÉVEILLON] Avec une zone perturbée à 1.350 kilomètres de l'île : De la pluie jusqu'en début de soirée

Ce dimanche matin avant le point de 10 heures de Météo-France, sur sa page Facebook, Cyclone océan Indien, développait cette actualité dans un post. Le média spécialisé publiait également une image satellite d'Eumetsat datée de ce dimanche à 8 heures du matin (horaire Réunion).

Selon ses météorologues amateurs : "À moins d'un peu probable coup de théâtre, la zone perturbée sera baptisée en 2018. Cette saison cyclonique va donc rentrer dans le club très fermé des rares saisons ayant démarré après le nouvel an."

Même analyse de Mtotec sur sa page Facebook. "Le système en gestation entre Saint-Brandon et les Chagos reste (pour l'instant) très mal organisé mais devrait bénéficier de conditions favorables à son développement au cours de sa progression vers l'Ouest et s'intensifier progressivement dans les tous premiers jours de l'année",  soulignaient ses spécialistes.

Conséquence : le premier baptême de cette saison aura donc lieu vraisemblablement début 2018 d'après eux.

 

Sur la page de Cyclones de La Réunion, on s'intéressait aussi à la trajectoire du système. Et ses prévisions de déplacement ne changeaient pas beaucoup non plus. "Les scénarios privilégiés pour le moment sont : un passage entre #laReunion et Madagascar ou une direction plus franche vers la côte Est malgache", précisent ses météorologues.

Pour rappel, le chef-prévisionniste de Météo-France, Jacques Écormier, évoquait ces deux scénarios envisagés.

Lire aussi : La zone perturbée se situe à 1.655 km au Nord-Est de La Réunion

"Un scénario avec un système qui irait vers Madagascar. Un second qui le ferait passer entre Madagascar et La Réunion. Il faut attendre pour le savoir précisément. On sera fixé quand le système sera formé. Il a dû mal à se former pour l'instant. On sera tranquille pour le réveillon. On ne sera pas du tout concerné", commentait-il vendredi dernier, contacté par téléphone.

On en saura plus sur l'évolution de la future Ava. Ce nom sera donnée au premier système actif lorsqu'il sera baptisé. Cela reste vraisemblablement prévu le 3 janvier 2018.

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !