Plus de 120.000 sinistrés et 33 morts :

Après le passage d'Ava, le bilan s'alourdit encore à Madagascar


Publié / Actualisé
Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) de Madagascar a publié un nouveau bilan ce mardi 9 janvier suite au passage du système Ava sur la côte Est de la Grande Île. Le bilan encore provisoire fait état de 33 décès, 22 personnes portés disparus, 24.873 personnes déplacées et 123.244 sinistrés. (photo Présidence de la République de Madagascar)
Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) de Madagascar a publié un nouveau bilan ce mardi 9 janvier suite au passage du système Ava sur la côte Est de la Grande Île. Le bilan encore provisoire fait état de 33 décès, 22 personnes portés disparus, 24.873 personnes déplacées et 123.244 sinistrés. (photo Présidence de la République de Madagascar)

À l'échelle nationale, le bilan provisoire du BNGRC suite au passage d'Ava fait état de 33 personnes décédées, 22 personnes portées disparues, 24.873 personnes déplacées, 123.244 sinistrés, 34.641 élèves privés de cours, 77 nombre de salles de classe utilisées comme site d’hébergement et 19 infrastructures sanitaires endommagées ou detruites. 
 


À Antakasina, district d’Ambatolampy, une maison s'est effrondrée dans la nuit de lundi à mardi. Selon l'Express de Madagascar "quatre enfants ont été ensevelis sous les gravats, tandis que leurs parents ont pu s’en sortir avec des blessures. Les gendarmes et les habitants du village se sont serrés les coudes pour les retirer des décombres".

Pour rappel, c'est au stade de cyclone qu'Ava est entré à Madagascar dans la région de Tamatave (est de la Grande île) ce vendredi 5 janvier 2018. Le système s'est ensuite affaibli sur terre mais il a eu le temps de provoquer de gros dégâts. Ava est ressorti en mer ce dimanche et plonge désormais vers le sud en laissant la désolation derrière lui.

hf/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !