Rythmes scolaires :

Plus de classe le mercredi à la rentrée de janvier au Tampon


Publié / Actualisé
Après avoir pris la tête du mouvement pour le retour à la semaine des 4 jours depuis 2014, le maire du Tampon, soutenu par les conseils d'écoles, a obtenu satisfaction des services du Rectorat. Ainsi à partir de la rentrée du lundi 29 janvier 2018, il n'y aura plus classe le mercredi dans les écoles du Tampon. Nous publions le communiqué de la commune ci-dessous.
Après avoir pris la tête du mouvement pour le retour à la semaine des 4 jours depuis 2014, le maire du Tampon, soutenu par les conseils d'écoles, a obtenu satisfaction des services du Rectorat. Ainsi à partir de la rentrée du lundi 29 janvier 2018, il n'y aura plus classe le mercredi dans les écoles du Tampon. Nous publions le communiqué de la commune ci-dessous.

Horaires:
Les nouveaux horaires des écoles sont donc les suivants:

Lundi Mardi Jeudi Vendredi : 8h30-12h puis 13h30-16h pour toutes les écoles sauf pour les 2 écoles de Ligne d'Equerre et Jean Albany.

Pour les écoles Ligne d'Equerre et Jean Albany, les horaires sont les suivants : 8h-11h30 et 13h-15h30 (afin d'assurer le bon fonctionnement des transports scolaires compte tenu de l'éloignement de ces deux écoles).

Garderies : Malgré la baisse des contrats aidés et le coût pour la collectivité, la municipalité décidé de maintenir ses garderies communales et gratuites le matin à partir de 7h30 (pour Ligne d'Equerre et Jean Albany à partir de 7h) .

Avantages des mercredis libérés:
Les mercredis libérés présentent un triple avantage:

-Permettre aux familles d'avoir un jour de libre pour les différentes rendez-vous de leurs enfants chez les spécialistes, notamment pour les élèves porteurs de handicap.

-Permettre de répondre aux offres multiples du secteur associatif

-Permettre enfin aux équipes techniques et autres entreprises d'intervenir
dans les écoles hors présence d'enfants pour des travaux éventuels.

Avec le rétablissement de la semaine des 4 jours, la communauté éducative (parents d’élèves, élèves, enseignants) retrouve la situation qui était en vigueur jusqu’à 2014.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !