[VIDÉOS] Ils craignent les dégâts de Berguitta :

Des agriculteurs vont dormir sur leur exploitation


Publié / Actualisé
Les agriculteurs réalisent les ultimes préparatifs avant le passage de la forte tempête tropicale Berguitta au plus près de La Réunion. Clarel Coindin-Virama cultive des arbres fruitiers et élève des cabris à la Saline-les-Hauts. Maraîcher aussi, il se prépare à passer la nuit sur son exploitation en cas de déclenchement de l'alerte rouge afin de veiller sur ses cultures et ses animaux. D'autres collègues à lui feront de même s'il le faut.
Les agriculteurs réalisent les ultimes préparatifs avant le passage de la forte tempête tropicale Berguitta au plus près de La Réunion. Clarel Coindin-Virama cultive des arbres fruitiers et élève des cabris à la Saline-les-Hauts. Maraîcher aussi, il se prépare à passer la nuit sur son exploitation en cas de déclenchement de l'alerte rouge afin de veiller sur ses cultures et ses animaux. D'autres collègues à lui feront de même s'il le faut.

 

Également troisième vice-président de la Chambre d’agriculture, le professionnel prend ses précautions et dispose d'une chambre aménagée à deux pas de ses parcs cabris en cas d’interdiction de la circulation sur les routes. Lit, courses, groupe électrogène, frigo… Rien ne lui manque si le troisième système de la saison cyclonique touchait l'île. Vous pourrez le constater sur ces images.

 

 

Les cabris se préparent aussi au passage de Berguitta. Ils ne manquent pas d’aliments.

 

 

Il sécurise son exploitation et son matériel avant le passage de Berguitta. L’agriculteur donne des aliments à ses animaux, élague et contrôle ses stocks. Il vérifie les derniers détails avant la dégradation des conditions météorologiques.

 

 

Lui et ses collègues se préparent en conséquence à l’influence du troisième système de la saison cyclonique. Ils espèrent ne pas être touchés de plein fouet par un impressionnant météore. L’éleveur de la Saline croise les doigts pour que cela ne soit pas le cas.

 

 

 

Les éleveurs et agriculteurs des hauts de l’Ouest subissent depuis plus d’un mois et demi des pluies. Les récentes averses issues de l’ex-Ava ne provoquaient pas de gros dégâts dans cette zone du département.

Lire aussi : La forte tempête tropicale Berguitta à 505 kilomètres

En tant que vice-président de la Chambre verte, Clarel Coindin-Virama rappelle les dispositifs d’aide aux professionnels en cas de sinistre. Les référents de chaque secteur de La Réunion seront sur le pont afin de les accompagner.

 

 

ts/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Jose, Posté
Attention à ne pas se faire blesser par une feuille de tôle mal fixée, ce serait dommage d’abîmer lo ti coiffure !