À l'approche de Berguitta :

Du danger des dépôts sauvages


Publié / Actualisé
Alors que la forte tempête tropicale Berguitta se rapproche des côtes réunionnaises et devrait passer dans la journée de jeudi au plus près de l'île, de nombreux dépôts sauvages de déchets sont visibles sur le bord de nos routes. Avec les vents violents, ces déchets deviennent des projectiles qui mettent en danger la vie de chacun ou peuvent obstruer des canaux d'évacuation.
Alors que la forte tempête tropicale Berguitta se rapproche des côtes réunionnaises et devrait passer dans la journée de jeudi au plus près de l'île, de nombreux dépôts sauvages de déchets sont visibles sur le bord de nos routes. Avec les vents violents, ces déchets deviennent des projectiles qui mettent en danger la vie de chacun ou peuvent obstruer des canaux d'évacuation.

Toute l'année, le collectif BandCochon -qui s'insurge des lieux transformés en dépôts sauvages à La Réunion- photographie les innombrables dépôts sauvages de déchets qui jonchent les routes du département. Alors avec l'arrivée du premier système majeur de la saison au nom de Berguitta, les amateurs alertent contre les déchets laissés en extérieur.

Dans un post du 7 janvier dernier, le collectif publiait cette photo prise à Saint-André :

Si de notre côté, nous éviterons le terme de "criminel", il faut tout de même rappeler que laisser ses déchets à l'air libre à l'approche d'une tempête ou d'un cyclone est évidemment dangereux pour tous. Rentrer ses déchets à l'intérieur ou ne serait-ce que les mettre dans des endroits appropriés (poubelles, déchetteries, etc…) est un simple geste citoyen qui peut permettre d'éviter d'autres dégâts liés au futur passage de Berguitta.

Sur son site, BandCochon recensait un dépôt sauvage à Saint-Pierre ce mercredi 17 janvier, trois dépôts dans l'Ouest et le Sud ce mardi 16 janvier ou encore trois autres dépôts -dont un nettoyé- lundi 15 janvier. Autant de lieux d'entassements de déchets qui sont synonymes de danger.

Dans un communiqué, la Mairie de Saint-Pierre a lancé un appel au civisme : "suite aux nombreuses précipitations et à l’approche du système Berguitta, la municipalité de Saint-Pierre appelle au plus grand civisme et demande à ne pas déposer de déchets qui pourraient obturer les caniveaux et les grilles d’évacuation afin de faciliter l’écoulement des eaux et préserver d’éventuelles inondations."
 

hf/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !