Courrier à la ministre de l'Outre-Mer :

Thierry Robert demande l'état de catastrophe naturelle


Publié / Actualisé
Madame la Ministre, l'île de La Réunion a été confrontée ce jeudi 18 Janvier 2018, au passage de la forte tempête tropicale Berguitta. Cet évènement climatique a engendré des conditions météorologiques cycloniques, notamment de très fortes précipitations, de nature exceptionnelle entraînant des dégâts considérables sur de nombreuses villes.
Madame la Ministre, l'île de La Réunion a été confrontée ce jeudi 18 Janvier 2018, au passage de la forte tempête tropicale Berguitta. Cet évènement climatique a engendré des conditions météorologiques cycloniques, notamment de très fortes précipitations, de nature exceptionnelle entraînant des dégâts considérables sur de nombreuses villes.

Le réseau routier paie un lourd tribu, de nombreuses familles ont vu leur habitation endommagée et très probablement, au vu des quantités d'eau qui se sont abattues, l'agriculture locale a dû être fortement touchée.

C'est pourquoi, je vous sollicite afin de déclarer l'état de catastrophe naturelle à La Réunion, notamment pour les communes fortement touchées, notamment celles allant de Saint-Leu à Sainte-Rose, sans oublier l'Entre-Deux, Cilaos et le Tampon.

Vous connaissez l'importance de ce classement dans les différentes procédures d'indemnisations suite aux dégâts engendrés chez les professionnels et particuliers, vous comprenez aussi, la nécessité de le faire dans les plus brefs délais.

Convaincu de pouvoir compter sur votre intervention rapide et efficace.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !