Route du littoral, route de Cilaos, Berguitta, mais... :

Monsieur le Président, cher Didier, êtes-vous sous l'eau ?


Publié / Actualisé
Des éboulements incessants sur la route de Cilaos, un chantier de la nouvelle route du littoral qui a du plomb dans l'aile, Berguitta qui noie le Sud de l'île, l'actualité ne manque pas en ce début d'année 2018. La classe politique dans son ensemble réagit, s'agite, voire même cogite. Manque à l'appel une personnalité, et non des moindres, le président de Région, Didier Robert, dont le silence inquiète grandement au sein de notre rédaction. Compte tenu de la masse de travail d'un président de Région, nous imaginons aisément que l'élu est sous l'eau, sans mauvais jeu de mot. Aussi, avons-nous décidé de lui écrire cette lettre, afin de prendre de ses nouvelles.
Des éboulements incessants sur la route de Cilaos, un chantier de la nouvelle route du littoral qui a du plomb dans l'aile, Berguitta qui noie le Sud de l'île, l'actualité ne manque pas en ce début d'année 2018. La classe politique dans son ensemble réagit, s'agite, voire même cogite. Manque à l'appel une personnalité, et non des moindres, le président de Région, Didier Robert, dont le silence inquiète grandement au sein de notre rédaction. Compte tenu de la masse de travail d'un président de Région, nous imaginons aisément que l'élu est sous l'eau, sans mauvais jeu de mot. Aussi, avons-nous décidé de lui écrire cette lettre, afin de prendre de ses nouvelles.

Monsieur le Président, cher Didier,

C’est non sans inquiétude que nous vous écrivons aujourd’hui pour prendre de vos nouvelles.

En effet, nous ne vous avons pas entendu réagir alors que les éboulements se multiplient sur la route de Cilaos, provoquant la fermeture répétitive de l’axe routier, au grand dam des Cilaosiens qui craignent l’asphyxie de leur village. L'entretien et la sécurisation de cette route est de la responsabilité de la Région. Reconnaissons que vos services effectuent un travail formidable afin de préserver au maximum la sécurité des usagers même si la sécurisation totale apparaît impossible. Mais pas un mot de votre part. Pas un message de soutien aux Cilaosiens ni même un déplacement sur le terrain afin de constater les différents dégâts.

Puis vient l’affaire de la nouvelle route du littoral. Nous vous avions laissé au pied de la falaise de la route du littoral le 12 janvier dernier. Vous aviez participé non sans fierté à l’explosion d’une roche de 250 tonnes qui menaçait les usagers. Et c’est tant mieux. Mais depuis, plus aucune nouvelle.

Pourtant, une récente décision du Conseil d’Etat risque fortement de mettre un coup d’arrêt à vos carrières, toutes les procédures d’ouverture étant susceptibles d’être frappées d’irrégularité. Malgré cette information qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur l’avenir du chantier de la NRL, nous ne vous avons pas entendu, ni pour commenter cette décision de justice, ni pour commenter les propos de votre meilleur ennemi, Thierry Robert, qui dénonce " l’amateurisme " et le " manque d’anticipation " de la Région. Tout juste avons nous entendu votre collègue Dominique Fournel reconnaître que "les travaux vont prendre du retard".

La Réunion a ensuite été fortement arrosée par la forte tempête tropicale Berguitta. Toute la classe politique a réagi, notamment votre ex mentor et maire du Tampon, André Thien-Ah-Koon mais aussi votre ex ami devenu traître, Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre. Mais de votre côté, silence radio.


Pourtant, vous êtes concerné à plus d’un titre par ce phénomène cyclonique.


En tant qu’ancien maire du Tampon, vous êtes certainement très affecté par les dégâts importants enregistrés dans la commune sudiste et chez vos administrés. Il y a deux semaines environ, vous réaffirmiez d’ailleurs votre attachement à cette ville dont vous avez été le premier magistrat, à l’occasion de l’inauguration de la permanence de la députée Nathalie Bassire. Pourtant, pas une réaction de votre part. Pas un message, pas un communiqué, pas même un "j’aime" sur les photos détournées d’André Thien-Ah-Koon, vêtu de son ciré.

En tant que président de Région, vous êtes le premier concerné par l'impact de Berguitta, compte tenu des conséquences  sur les routes, le tourisme, le monde économique en général du passage de la forte tempête tropicale. Vous qui avez toujours affirmé votre attachement aux territoires, à travers votre ambitieux plan de soutien aux communes, on ne peut que constater que cette fois, les communes sinistrées se sont retrouvées bien orpheline, sans vous.

Même Jean-Claude Lacouture, maire de l’Etang-Salé, votre poulain que vous aviez soutenu à la présidence du Département, n’a même pas eu le plaisir de votre visite et de votre soutien, alors que Cyrille Melchior, président du Conseil Départemental, s’y est rendu dès le lendemain des ravages. C’est facheux…

Peut-être êtes vous particulièrement occupé à gérer dans l’ombre les grands dossiers de La Réunion, ou l’avenir d’Emmanuel Robert, directeur marketing et communication à l’IRT, dont le poste est actuellement sur la sellette. Ou encore à préparer l’arrivée prochaine à la Région de votre épouse, cette chère Corine Robert Beaulieu, en qualité d’inspectrice générale, poste où elle pourra contrôler la bonne utilisation des deniers publics. Peut-être travaillez vous à la distribution des vice-présidences de la collectivité, pour remplacer notamment cet autre traître, Jean-Paul Virapoullé à qui vous avez retiré toutes ses délégations en représaille au soutien de son fils, Jean-Marie Virapoullé, à Cyrille Melchior pour la présidence du Département.

Nous sommes tracassés, Monsieur le Président, cher Didier, peut-être êtes-vous hors département,  nous savons à quel point vous multipliez les voyages au service de La Réunion. Mais si tel est le cas, cela justifierait difficilement ce silence inexplicable. Inexplicable, car nous sommes dans un monde connecté et nous connaissons votre passion pour les réseaux sociaux sur lesquels vous ne manquez pas de relater vos réactions et autres flingages de dinosaures en tout genre.


Alors votre mutisme sur ces sujets qui concernent directement la Région nous surprend, nous inquiète. Où êtes-vous Monsieur le Président, cher Didier, si vous êtes en difficulté ou retenu quelque part,  essayez de nous joindre par n'importe quel moyen. Nous ferons de notre mieux pour vous venir en aide.

Nous espérons donc avoir le plaisir de vous lire prochainement, Monsieur le Président, Cher Didier, si la technologie le permet. Puisque, comme vous le savez, le service communication du conseil régional souffre depuis plusieurs années d’un bug mystérieux empêchant l’envoi à notre rédaction de la plupart des mails et communiqués. Gageons que 2018 sera l'année de  l'effacement de ce bug, l'espoir est toujours permis. En attendant, permettez-nous, Monsieur le Président, Cher Didier, de vous souhaiter une très bonne année 2018 riche en émotions et surprises en tous genres.

www.ipreunion.com

   

16 Commentaire(s)

Romeo, Posté
Bon courage Mr Didier Robert pour les municipales de 2020!
Jean, Posté
la artrouv à lu. Dans klb hier o soir...
By NRL , Posté
Encore du rabâchage mardi au Moca pour les voeux à la presse: attendons nous à une vie meilleure, des galets à outrance, un chantier qui se termine en temps et en heure, un budget sain et maîtrisé, qui ne connaît pas le discours mensonger de cet homme! Prochaines élections on l'attends au tournant (supprimé pour prise à partie - webmaster)
Batonniere , Posté
Galets tombent, route de Cilaos impraticable, carrières impossible, cyclone passe et trépasse, Didix 1er est en vacances avec le ti Yab ma La trouve a lu dans l’aero Maurice. Trop fort le gars , y moque la gueule créole à fond là caisse . 2021 prépare la place pour Michel Fontaine où Thierry Robert
DingDINGUEDong, Posté
Vous êtes taquin !
J'adoreeeeeeeee !!!
Nanar, Posté
Camille tu as un pti contrat à la région ?
tyrannosaure, Posté
Voilà le président d'une région qui a subi les affres d'une tempête reste renfermé dans un mutisme alors que la population se trouve dans la détresse. Cela nous montre clairement l’intérêt que nous porte le président de la région. En plus d’être incompétent dans la gestion de la NRL (lancer un projet sans matériaux comme si un pâtissier veut réaliser un gâteau sans l’ingrédient principal le sucre), c'est son cynisme et son indifférence à l’égard de la population sinistrée qui est grave. Quand la bande de dinosaures mettra tout en oeuvre pour déloger ce pseudo pharaon de sa pyramide. tyrannosaure
CHABAN, Posté
Imaz, Y a t'il un endroit sur votre site où vos courriers en foutant sont '' rangés''?

Si non, une nouvelle case, un onglet : "courrier foutant"! (😀 webmaster)
Astrida, Posté
À maurice en vacances et aux Seychelles (supprimé pour prise àpartie - webmaster). Mardi ou va trouv à li IMAZ PRESS li fé ses bons voeux à la presse au Moca ( si ou le pas convié IMAZ PRESS appell toujours le service communication bana va envoyé l'invit Que la encor oublié pour zot). Et après tout viens à zot la presse la renyon lé invité . IMAZ The Best
Noël , Posté
Mr Robert le pas la avec nous pourvu l argent y rentre dans son poche le reste lu n a rien à foutre c est un foutage de gueule quand lu dit lu le attaché à la commune du tampon en 2020 zot y veut reprendre la mairie du tampon rêve pas trop fini pou zot
KUNTA KINTé, Posté
Ok et après ...
Cet individu à la tête de la région s'en fiche de tout sauf son compte bancaire et de sa chérie !
Souhaitons qu'il y a une vraie justice des hommes sur ce cailloux ...
S'il plaît à DIEU
Timoune, Posté
Une bien belle prose, bien envoyée et remplie de vérités finement ciselées.
Merci encore.
D'ailleurs ImazPresse est devenue l'AFP locale puisque les autres rédac se contentent de reprendre vos info.
île propre, Posté
Si avec son silence radio total envers les sinistrés de Briguitta la population ne comprend pas à quel point
ce président est "petit" alors c'est à désespérer.

Quel mépris affiché ! L'argent qui coule à flot en direction de la Run (Europe, Etat et donc contribuables) arrive pour tous les réunionnais à mon avis. Pas uniquement la bande à...

d'ailleurs le réunionnais, même le plus humble des humbles met la main à la poche taxe ceci, taxe cela...
CHABAN, Posté
Une bouteille à l'eau de la part de IMAZ.

JE 👍 vos courriers ❗
Camille, Posté
Heureusement que le ridicule ne tue pas . Comment on qualifie ce truc dans un média ? C esr quoi un article ? Un édito ? Bref c’est plutôt pathétique quand même d’en arriver à la pour un média
Dreinalui, Posté
Je love la lettre d'imaz PRESS remplie de vérités! Corine beaulieu va contrôler le budget de milliards, Mr va valider, non mais il n'y a pas un conflit d'intéret (supprimé pour prise àpartie - webmaster) . Rentre à ton poste, Chère Corine Beaulieu, Macron, verines, Bercy et le PNF sera au courant , juste pour venir te ridiculiser plus vite. Love IMAZ PRESS vous êtes les meilleurs en informations