[VIDÉOS] Une opération du mouvement présidentiel à Saint-Denis :

Les marcheurs d'Emmanuel Macron viennent chez vous


Publié / Actualisé
Une Grande marche pour La Réunion. Voici le nom de l'opération nationale déclinée localement ce samedi 27 janvier 2018 dans les rues de Saint-Denis par "La République en marche" (LREM), le mouvement fondé par Emmanuel Macron. Les marcheurs défileront entre le Grand et le Petit marché dans le chef-lieu. Objectif : consulter les citoyens hors période de campagne électorale concernant leurs attentes en matière de politique. Les référents souhaitent ainsi recueillir l'avis des réunionnais en allant directement à leur rencontre.
Une Grande marche pour La Réunion. Voici le nom de l'opération nationale déclinée localement ce samedi 27 janvier 2018 dans les rues de Saint-Denis par "La République en marche" (LREM), le mouvement fondé par Emmanuel Macron. Les marcheurs défileront entre le Grand et le Petit marché dans le chef-lieu. Objectif : consulter les citoyens hors période de campagne électorale concernant leurs attentes en matière de politique. Les référents souhaitent ainsi recueillir l'avis des réunionnais en allant directement à leur rencontre.

 

La section locale de la structure tenait une conférence de presse ce jeudi 25 janvier dans un restaurant de Saint-Denis sur le front de mer. L’occasion pour les référents des quatre micro-régions de l’île et pour Henri Chane-Tef, référent territorial du mouvement, de détailler la manifestation prévue dans la rue Maréchal-Leclerc, de 15h30 à 17h30.

Tambours, animation musicale, interventions de marcheurs et discussions avec les citoyens : voici à quoi va ressembler le programme de cet événement détaillé par Monsieur Chane Tef, élu de la majorité municipale à Saint-Benoît.
 


Un mouvement qu'il qualifie "d’extrêmement populaire" même s'il espère 150 marcheurs. Il s’agit avant tout selon les référents locaux de mener une consultation citoyenne via un questionnaire accessible en ligne ou sur une application. Les contributions remonteront directement à la direction du mouvement grâce à l’appli.

Un blog est aussi lancé à cet effet. Une synthèse sera aussi ensuite réalisée. Cette Grande marche ne ferait-elle pas doublon avec les Assises de l’Outre-mer ? Non selon Henri Chane-Tef. Écoutez.


Après la Grande marche suivront aussi d’autres actions -afin toujours de recueillir le sentiment des Réunionnais- et d’expliquer l’action du chef de l’État depuis son accession au pouvoir. Porte à porte, déplacements sur les marchés forains… Le moment pour ces élus marcheurs de se confronter aux observations et aux critiques venues du terrain.

D’autres élus locaux vont-ils rejoindre les marcheurs ? Les soutiens En Marche durant la présidentielle le sont-ils toujours ? Henri Chane-Tef répond à ces interrogations.

 


Le référent local se projette aussi vers les élections municipales prévues en mars 2020. Il reste encore deux ans pour préparer le terrain et marcher droit vers ces échéances électorales. Objectif : bâtir un projet afin de gagner plusieurs mairies.

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !