Journée de prévention du suicide dans l'île :

SOS Solitude - Une minute pour changer une vie


Publié / Actualisé
SOS Solitude organise le vendredi 2 février 2018 à Tamarun dans le quartier de la Saline-les-Bains à Saint-Paul la journée nationale du prévention du suicide. Thème de cette année : prendre une minute pour changer une vie. (Photo d'illustration)
SOS Solitude organise le vendredi 2 février 2018 à Tamarun dans le quartier de la Saline-les-Bains à Saint-Paul la journée nationale du prévention du suicide. Thème de cette année : prendre une minute pour changer une vie. (Photo d'illustration)

 

Sébastien Dijoux, président de l’association SOS Solitude, détaille cette manifestation prévue début février dès 8 heures du matin. 200 personnes devraient se rendre à cet événement lancé dans le département depuis huit ans. Le professeur Jean-Louis Terra, psychiatre universitaire à Lyon et responsable du centre de prévention des suicides, animera une conférence. À laquelle assisteront des médecins, des infirmières et aussi le grand public.

"L’idée est que les gens qui ont perdu quelqu’un et ceux qui sont dans une situation de mal être viennent rencontrer d’autres personnes et des partenaires", précise-t-il, contacté par téléphone. Des psychologues-cliniciens, des formateurs et des docteurs interviendront également. L’association recherche d’ailleurs toujours des bénévoles afin de jouer le rôle d’écoutants auprès des personnes en difficultés composant le numéro de SOS Solitude.

Comme l’explique Catherine Saminadin, vice-présidente de la structure. "Cette journée nationale va permettre de trouver des bénévoles. Nous sommes actuellement une quarantaine d’écoutants. Les gens qui appellent viennent de toutes les catégories socio-professionnelles. Plus de femmes que d’hommes, de 30 à 70 ans. Il y a très peu de jeunes", lance-t-elle. En 2017, la structure recevait 9.600 appels dont 800 en novembre et 727 en décembre.

La journée nationale de prévention du suicide va aussi permettre à l’Observatoire régional de la Santé de donner les derniers chiffres du suicide dans l’île. "En 2014, on comptait moins d’une centaine de suicides et 750 tentatives de suicide par an. Ce sont les derniers chiffres à disposition", ajoute-t-elle.

Depuis décembre dernier, le public en détresse peut aussi obtenir une réponse via l’application Messenger de Sos Solitude. Les écoutants recevaient d’ailleurs une formation spécifique afin de s’adapter à ce mode de communication. Si vous avez besoin d’écoute, composez le 02 62 97 00 00 ou consultez la page Facebook de l’association.

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !