Le député Jean-Hugues Ratenon s'est mobilisé (actualisé) :

L'homme qui dort dans sa voiture à Bras-Panon relogé


Publié / Actualisé
Le député Jean-Hugues Ratenon s'est rendu ce mardi matin 6 février 2018 à la sous-préfecture de Saint-Benoît. Il s'est entretenu avec la sous-préfète Christine Geoffroy afin d'évoquer la situation de Jean-Pierre Clain, un sans domicile fixe. Ce quinquagénaire dort dans sa voiture depuis un an à Bras-Panon. Le parlementaire a reçu ses rendez-vous devant le bâtiment bénédictin pour exiger une solution de relogement. La situation de Monsieur Clain sera étudiée ce mercredi 7 février. Il devrait intégrer son logement le 14 février.
Le député Jean-Hugues Ratenon s'est rendu ce mardi matin 6 février 2018 à la sous-préfecture de Saint-Benoît. Il s'est entretenu avec la sous-préfète Christine Geoffroy afin d'évoquer la situation de Jean-Pierre Clain, un sans domicile fixe. Ce quinquagénaire dort dans sa voiture depuis un an à Bras-Panon. Le parlementaire a reçu ses rendez-vous devant le bâtiment bénédictin pour exiger une solution de relogement. La situation de Monsieur Clain sera étudiée ce mercredi 7 février. Il devrait intégrer son logement le 14 février.


"Il a fallu une action forte, médiatisée devant la sous-préfecture de Saint-Benoît pour que ce problème soit réglé. Ce résultat ne peut pas cacher la souffrance des 60 000 Réunionnais qui vivent dans des logements indignes. Cette question du mal-logement doit être abordée dans sa globalité. Il est inadmissible que des familles doivent vivre entassées dans des logements", précise le député dans un communiqué diffusé ce mardi après-midi.

Une demande de FSL (Fond social pour le logement) et une demande d’aide aux mobiliers seront transmises aux services compétents dans les prochains jours. "Une proposition d’hébergement a été faite mais Monsieur Clain souhaite rester dans sa voiture et se préparer à rentrer dans son logement le 14 février. Je remercie la Sous-Préfète et les jeunes qui ont donné l’alerte", ajoute Jean-Hugues Ratenon.

Selon lui, la situation de Monsieur Clain est connu des services de la mairie de Bras-Panon. Il a demandé au maire Daniel Gonthier de faire le nécessaire rapidement afin de l’aider à retrouver un hébergement. Si ce n’est pas le cas, Jean-Hugues Ratenon a envisagé de porter plainte contre le premier magistrat "pour non-assistance à personne en danger".

"Cette situation est connue du CCAS de Bras Panon et de la mairie. En cette période de fortes chaleurs, de fortes pluies, de période cyclonique, il est inadmissible qu’une personne, un HUMAIN dorme dans une voiture avec tous les risques que cela comporte", a-t-il indiqué le député sur sa page Facebook dans le post ci-dessous consacré à la situation d’urgence de Monsieur Clain.

D’après lui, plus de 60 000 Réunionnais vivent dans des logements indignes selon la fondation Abbé-Pierre.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !