Centre de traitement des déchets :

Le tribunal administratif donne raison à la Cinor


Publié / Actualisé
Le Tribunal Administratif a donné raison à la Cinor dans le cadre du conflit autour du futur centre de traitement des déchets. La collectivité était opposée à la Cirest. Nous publions le communiqué du SYDNE (Syndicat mixte de traitement des déchets du nord et de l'est) ci-dessous. (Photo archives)
Le Tribunal Administratif a donné raison à la Cinor dans le cadre du conflit autour du futur centre de traitement des déchets. La collectivité était opposée à la Cirest. Nous publions le communiqué du SYDNE (Syndicat mixte de traitement des déchets du nord et de l'est) ci-dessous. (Photo archives)

Le Tribunal Administratif vient de s’exprimer en faveur de Sydne dans le marché conclu avec Inovest, pour le développement du tri optimisé dans le Nord et l’Est. Effectivement, Sydne, Syndicat de traitement des déchets collectés par la CINOR et la CIREST, a anticipé la limitation de l’enfouissement à La Réunion et développe un marché de tri optimisé alternatif.

Jean-Paul Virapoulé, Président de la CIREST et Vice-Président de Sydne avait déposé un référé suspension. Aujourd’hui, le Tribunal Administratif vient de rendre sa décision et confirme que ce  marché est en totale conformité avec le Code des marchés publics. Contracté pour 15 ans, ce contrat va assurer le traitement de 2 100 000 tonnes de déchets. 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !