La faute à un débasculement tardif :

Bouchons ultra gratinés entre l'ouest et l'entrée de la route du littoral


Publié / Actualisé
Nouvelle galère ce jeudi matin 22 février 2018 pour les automobilistes arrivant de l'ouest et voulant se rendre dans le nord. Des embouteillages ont commencé à se former à l'entrée de la route du littoral vers 5h30. A 7 heures il y avait 15 km de bouchon, les véhicules circulant pare-choc contre pare-choc dès la fin du viaduc de Saint-Paul. C'est un débasculement tardif de la portion de route comprise entre la Grande Chaloupe et la Possession qui est à l'origine de cet énorme embouteillage (Photo Jérôme Anastasia Rivière/radar974/Facebook)
Nouvelle galère ce jeudi matin 22 février 2018 pour les automobilistes arrivant de l'ouest et voulant se rendre dans le nord. Des embouteillages ont commencé à se former à l'entrée de la route du littoral vers 5h30. A 7 heures il y avait 15 km de bouchon, les véhicules circulant pare-choc contre pare-choc dès la fin du viaduc de Saint-Paul. C'est un débasculement tardif de la portion de route comprise entre la Grande Chaloupe et la Possession qui est à l'origine de cet énorme embouteillage (Photo Jérôme Anastasia Rivière/radar974/Facebook)

En raison de travaux, la direction régionale des routes mis en place une  circulation en mode bidirectionnel sur les voies côté montagne entre la Grande Chaloupe et la Possession à partir de 20h lundi. Les deux voies étaient séparées par des cônes. Ils auraient dû être enlevés en tout de début de matinée et le trafic devait se faire normalement sur quatre voies à partir de 5 heures ce mardi.

C'était sans compter sur de nouvelles pannes des engins de la direction régionale des routes... Du coup le débasculement n'a pu commencer que vers 6 heures. Trop tard : les bouchons étaient déjà en train de gratiner...

Lire aussi : Sept heures pour basculer la route du littoral, c'est la faute à Lady Lafé

Les embouteillages commençaient au pied du viaduc de Saint-Paul. Une partie des centre-ville de Saint-Paul, du Port et de la Possession et toutes les voies donnant sur la nationale étaient fortement impactés

Tous les cônes ont été tous enlevés et les quatre voies de circulation ont été rendues aux usagers vers 7 heures 17. Les embouteillages commençaient alors à se résorber très lentement...

www.ipreunion.com

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !