Elle été prise dans un fil de pêche :

Port de Saint-Pierre - Une jeune tortue retrouvée morte


Publié / Actualisé
Une jeune tortue verte de 29,3 kg pour 65,5 cm de longueur, a été retrouvée morte dans le port de Saint-Pierre en fin de semaine. "La tortue montre une profonde blessure sur la nageoire avant gauche. Ce type de lacération est caractéristique des blessures provoquées par les cordages nylon ou fils de pêche" indique dans un communiqué Stéphane Ciccione, directeur de Kelonia, l'observatoire des tortues marines.
Une jeune tortue verte de 29,3 kg pour 65,5 cm de longueur, a été retrouvée morte dans le port de Saint-Pierre en fin de semaine. "La tortue montre une profonde blessure sur la nageoire avant gauche. Ce type de lacération est caractéristique des blessures provoquées par les cordages nylon ou fils de pêche" indique dans un communiqué Stéphane Ciccione, directeur de Kelonia, l'observatoire des tortues marines.

La tortue se serait prise dans une cordage ou un nylon de pêche. "Un début de cicatrisation étant visible au niveau de la coupure, la tortue a du rester emmêlée plusieurs semaines" note le communiqué publié ce lundi 26 février 2018. C’est la capitainerie du Port qui a alerté Kelonia via le Réseau échouage de La Réunion. Une autopsie sera pratiquée à Kelonia. Ce qui apportera peut-être d’autres informations sur les causes de la mort de la tortue.

Les cordages nylon et fils de pêche ont une durée de vie très longue restent dangereux lorsqu’ils sont rejetées  dans la nature et en mer. Ils constituent alors des pièges pour une bonne partie de la faune marine: tortues mais aussi mammifères marins, oiseaux marins, poissons...

"Alors que s’achève la semaine de la pêche durable (19-25 février), ce triste évènement est l’occasion de répéter que les déchets plastique de tous types doivent finir dans les poubelles et vers les filières de recyclage" termine Stéphane Ciccione.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !