Internet, paradis des escrocs :

Offres Pôle emploi, Colissimo... attention aux arnaques


Publié / Actualisé
L'imagination des escrocs est sans limite. Internet est devenu leur terrain de jeu préféré. Chaque jour, de nouvelles arnaques voient le jour sur le web et avec elles son lot de personnes abusées. Après les appels frauduleux d'Afrique, les faux courriers électroniques de la CAF, de Paypal ou des banques en lignes, les fausses sommes faramineuses remportées, les numéros surtaxés qu'il faut rappeler, aujourd'hui c'est le Pôle Emploi et Colissimo qui servent d'appâts. Depuis peu, le portail internet du Pôle Emploi est envahi par des offres trop alléchantes. Pour Colissimo, des courriels à entête So Colissimo demande aux internautes de rappeler plusieurs fois un numéro surtaxé pour obtenir un numéro de suivi de colis. Petit tour d'horizon des ces arnaques 2.0. et des techniques pour ne pas tomber dans la gueule du loup.
L'imagination des escrocs est sans limite. Internet est devenu leur terrain de jeu préféré. Chaque jour, de nouvelles arnaques voient le jour sur le web et avec elles son lot de personnes abusées. Après les appels frauduleux d'Afrique, les faux courriers électroniques de la CAF, de Paypal ou des banques en lignes, les fausses sommes faramineuses remportées, les numéros surtaxés qu'il faut rappeler, aujourd'hui c'est le Pôle Emploi et Colissimo qui servent d'appâts. Depuis peu, le portail internet du Pôle Emploi est envahi par des offres trop alléchantes. Pour Colissimo, des courriels à entête So Colissimo demande aux internautes de rappeler plusieurs fois un numéro surtaxé pour obtenir un numéro de suivi de colis. Petit tour d'horizon des ces arnaques 2.0. et des techniques pour ne pas tomber dans la gueule du loup.

Le web révolutionne l’escroquerie et les arnaques passent à un niveau supérieur. Votre boîte mail, votre réseau social préféré et même le site web du Pôle Emploi, tout y passe. La toile offre de nombreuses possibilités et parmi elles un éventail toujours plus grand d'arnaques et d'escroquerie. Le service Colissimo de la Poste et les annonces du Pôle Emploi, sont les nouveaux appâts aux menus larcins des gangsters du web.

Le scénario est un classique des courriels frauduleux. Vous recevez un email avec l'entête de So Colissimo dans lequel on vous demande d’appeler plusieurs fois un numéro pour obtenir le suivi de votre colis. Ce numéro surtaxé fera grimper le montant de votre facture téléphonique. La poste met en garde les internautes contre cette fraude et appelle à la vigilance.

Pôle emploi n'est pas épargné. Le dernier bébé des escrocs 2.0 n’est autre que les offres d’emploi de rêve référencées sur l’on-ne-peut-plus-sérieux site du Pôle emploi.

Le scénario. En lançant une recherche d’offres sur le site web du Pôle emploi, une liste d’offres exactement identiques apparaît. Souvent l’intitulé de l’offre et le nom de l’employeur sont totalement incohérents.

Le Pôle emploi reconnaît que le problème est récurrent et fait la chasse aux offres frauduleuses.

Comment reconnaître les offres frauduleuses et ne pas se faire avoir ?

Quelques indices permettent de faire la différence entre une offre réelle et une pure arnaque. Si la même offre circule avec des noms d’entreprises différentes méfiez-vous. Les noms de société n’ont souvent rien de commun avec l’intitulé de poste concerné. Lamême offre revient plusieurs dizaines de fois et fait apparaître un nom de ville différent pour chacune d'elle.
L’énoncé de l’offre doit inciter à la méfiance. Les offres " un peu trop belles pour être vraies " sont des arnaques. Par exemple, un poste de chauffeur, pour aller faire les courses de 9h à 14h pour 2000 euros par mois en CDI sans aucune expérience requise ne peut qu’éveiller des soupçons.

La toile regorge d'arnaques en tout genre ce qui n'est pas sans rappeler les appels téléphoniques provenant du Burkina Faso. L’opérateur téléphonique Orange invitait ses abonnés à la prudence.

Lire aussi : Attention arnaque ! Orange met en garde contre les appels frauduleux.

Dans la catégorie des emails frauduleux  les classiques tentatives de fishing ou hameçonnage circulent toujours. Les arnaqueurs imitent (plutôt mal) des organismes officiels afin d’obtenir des informations confidentielles : noms, adresse, coordonnées bancaires. Tout ce qu’il faut pour une usurpation d’identité réussie. Vous recevez dans votre boite mail  un " Chère Madame, cher Monsieur, Vous avez gagné … !!! ". Ensuite, il faut soit, appeler numéro surtaxé, soit donner ses coordonnées bancaires.

Lire à ce propos "  cher client toutes nos félicitations ! "

Dans la jungle du web, la meilleure façon de ne pas tomber dans la gueule du loup reste le bon sens.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !