Fini le crocodile :

Lacoste change son logo pour sauver 10 espèces menacées


Publié / Actualisé
C'est une initiative pour la bonne cause. La célèbre marque française Lacoste s'engage dans la sauvegarde d'espèces en voie de disparition en partenariat avec l'Union internationale pour la Conservation de la nature (UICN). L'idée : remplacer son logo crocodile par des animaux menacés.
C'est une initiative pour la bonne cause. La célèbre marque française Lacoste s'engage dans la sauvegarde d'espèces en voie de disparition en partenariat avec l'Union internationale pour la Conservation de la nature (UICN). L'idée : remplacer son logo crocodile par des animaux menacés.

Fini le crocodie, place au Perroquet Kakapo, au Tigre de Sumatra ou encore au Gibbon de Cao-Vit. Non, le célèbre croco Lacoste ne tire pas sa révérence, mais il laisse sa place à de nouveaux compères pour la bonne cause. 

Avec l'UICN -notamment connue à La Réunion pour son alerte sur l'état du Parc national -, Lacoste propose des polos en édition limitée dans le cadre du programme "Save Our Species" (SOS) pour lutter contre la disparition des dix espèces animales les plus menacées au monde. 

"Save Our Species" est également le nom d'un programme de l'UICN créé en 2010. "SOS est une initiative conjointe de l'UICN, du Fonds mondial pour l'environnement et de la Banque mondiale supportée par de nombreux donateurs additionnels. Son objectif est d'assurer sur le long terme la survie d'espèces menacées, de leurs habitats et des personnes qui dépendent d'eux", peut-on lire sur le site du programme. Les espèces qui se sont invitées sur les polos Lacoste sont particulièrement ciblées par cette démarche de conservation.

- 1.775 polos pour 1.775 animaux -

C'est à l'occasion de la Fashion Week à Paris que la marque a présenté son partenariat. Au total, ce sont 1.775 polos qui seront vendus prochainement, correspondants au nombre d'animaux restants sur la planète des dix espèces. Parmi eux : 30 polos pour le Marsouin du golfe de Californie, 67 polos pour le Rhinocéros de la Sonde ou encore 157 polos pour le Perroquet de Kakapo.

Alors marketing opportuniste ou dévouement de la marque à la cause animale ? "La moitié des bénéfices sont reversés directement à l'IUCN afin de financer des actions concrètes de protection de la nature et l'autre moitié est investie dans des actions de communication destinées à donner de la visibilité à cette cause et au programme "Save Our Species", a expliqué Lacoste au magazine Sciences et Avenir.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Anonya, Posté
Oh!!!! une pensée pariculière aux prisonniers et aux jeunes délinquants qui portent couramment cette marque..