Un éboulement quasiment tous les jours sur l'axe :

La route de Cilaos rouverte aux véhicules légers


Publié / Actualisé
Depuis ce jeudi 8 mars 2018, les agents de la Direction régionale des routes tentent de rétablir un accès à Îlet Furcy dans le cirque de Cilaos. Pas facile : la crue de la rivière, encore trop importante, complique la tâche. Le bout du tunnel et de la galère est encore loin pour les 6000 Cilaosiens. Ce vendredi, l'axe a été provisoirement rouvert aux véhicules inférieurs à 2,5 tonnes. La DRR précise cependant "qu'en cas de nouvelle crue", une fermeture d'urgence sera effectuée. Depuis le début de l'année, l'axe subit quasiment un éboulement par jour.
Depuis ce jeudi 8 mars 2018, les agents de la Direction régionale des routes tentent de rétablir un accès à Îlet Furcy dans le cirque de Cilaos. Pas facile : la crue de la rivière, encore trop importante, complique la tâche. Le bout du tunnel et de la galère est encore loin pour les 6000 Cilaosiens. Ce vendredi, l'axe a été provisoirement rouvert aux véhicules inférieurs à 2,5 tonnes. La DRR précise cependant "qu'en cas de nouvelle crue", une fermeture d'urgence sera effectuée. Depuis le début de l'année, l'axe subit quasiment un éboulement par jour.

"La RN5 Route de Cilaos est rouverte provisoirement aux véhicules inférieurs à 2,5 tonnes. Pour rappel, les travaux de reconstruction du radier Ilet Furcy sont toujours en cours. Il est porté à la connaissance des usagers de la route qu’en cas de nouvelle crue, une fermeture d’urgence sera effectuée. Par mesure de sécurité, la route sera totalement fermée de nuit de 20 heures à 5 heures" indique un communiqué de la Direction des Routes ce vendredi 9 mars.

 "Malheureusement, la crue est encore importante et on a des difficultés pour canaliser l'eau" déplore Éric Boiteux de la Direction des Routes au sujet de l'accès à Îlet Furcy. Le seul morceau de radier qui a résisté aux crues est dans l'incapacité de canalasir l'eau.

Conséquence, les nouvelles ne sont pas très bonnes : "Nous ne sommes pas sûrs de pouvoir rétablir l'accès d'ici ce vendredi, nous espérons que le niveau de l'eau baisse suffisamment afin de construire un passage et faire rejoindre Petit Serré et Îlet Furcy". Le souci, c'est qu'au delà d'Îlet Furcy, il n'y a plus d'accès aux véhicules de plus d'1,5 tonne.

D'où l'urgence d'une piste provisoire. À défaut de pouvoir en transporter facilement, les agents de la Direction des Routes n'ont pas d'autre choix que de faire du "béton à l'ancienne". Outre les crues, la difficulté d'accès et les pluies qui se cumulent sans cesse depuis le début de l'année n'arrangent pas la situation. L'axe routier subit quasiment un éboulement par jour.

Au sujet de l'enquête ouverte par la Brigade Nature Océan Indien sur travaux nuisibles, Éric Boiteux reste pragmatique. "Nous n'avons pas le choix, nous devons continuer les travaux et rétablir l'accès au cirque pour les 6000 Cilaosiens et les 1000 habitants de Saint-Louis qui sont situés au dessus de la portion de route coupée" affirme le responsable.

Lire aussi - Les habitants de Cilaos manifestent pour la reprise du chantier

Une multiplication d'événements de ce type dans le cirque n'était pas survenue depuis fort longtemps, selon lui : "Je pense que, même un des responsables de secteurs qui est là depuis 38 ans ne l'a jamais connue". Et même si le scénario de 2018 est exceptionnel, il aura du mal à rattraper celui de 1948... la route était alors restée fermée pendant cinq ans.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Jean, Posté
pourquoi ne pas mettre un pont type bailey provisoire sur la rivière?
Lechat, Posté
au hasard...
"la crue de la rivière, encore trop important"
"canalasir l'eau"
"depusi 38 ans"
Personne ne relit donc jamais les articles avant publication ?? (Merci à vous de les lire après publication et de nous indiquer les fautes de frappe que nous laissons passer en essayant de vous informer au plus vite. Ces fautes de frappe sont corrigées grâce à vous - Bonne journée - webmaster)