Tribune libre de la jeune garde PS de La Réunion :

Félicitations à Olivier Faure


Publié / Actualisé
La Jeune Garde tient à souligner la réussite de ce scrutin interne. Une double réussite, tant du point de vue de la participation, que du point de vue de
l'organisation.
La Jeune Garde tient à souligner la réussite de ce scrutin interne. Une double réussite, tant du point de vue de la participation, que du point de vue de
l'organisation.

Nous adressons nos plus vives félicitations à Olivier Faure, qui a su avec son projet et sa démarche, remporter une éclatante victoire. Nous avons hâte de travailler avec lui pour la renaissance de notre parti. Nous tenons également à saluer la courageuse décision de Stéphane Le Foll.

Avec son désistement, il offre une véritable opportunité de rassemblement autour de notre désormais nouveau 1er Secrétaire National. Cette décision l'honore. Cette volonté de rassemblement est la pierre angulaire des valeurs de La Jeune Garde.

Ainsi, demain, lors du congrès de la fédération réunionnaise du parti socialiste, nous soutiendrons avec conviction et loyauté la candidature de Philippe Naillet au poste de 1er Secrétaire Fédéral.

De par son parcours militant, ses qualités et ses compétences, Philipe Naillet est le candidat idéal pour mener à bien ce travail de renaissance dont notre parti a besoin.

La Jeune Garde

   

1 Commentaire(s)

Jean Le MonstreUv, Posté
Félicitation, Monsieur Faure !
Mais êtes-vous de droite ou de gauche ?
Je vous pose la question parce que la question se pose depuis longtemps.
Mitterrand, de gauche ou de droite ? Il a donné les premiers coups de pelle à la tombe du PS.
Hollande, de gauche ou de droite ? Il a donné les derniers coups de pelle et a fermé la tombe.
Ils ont enterré le PS parce qu'ils étaient de droite, bien que les journalistes les aient qualifiés et continuent à les qualifier de gauche.
Et vous, vous vous situez à droite ou à gauche ? Êtes-vous sorti de la tombe homme de gauche ?
Ça m'étonnerait ! Il vous faudrait renoncer à l'amitié des multinationales, des banques, du Medef, en somme au libéralisme effréné. Il vous faudrait aussi être favorable aux services publics, lutter contre la privatisation à tout va, de la SNCF, de l'EDF, des hôpitaux, de l'Education, etc. Il vous faudrait encore vouloir faire cesser la participation aux guerres en Afrique, au Moyen-Orient, etc. En somme faire passer le bien commun avant le bien particulier.
Alors, êtes-vous de droite ou de gauche ?
Je doute que vous ayiez brigué cette place pour n'en pas profiter. Le libéralisme, le macronisme, la carrière politique, c'est tellement tentant d'être de droite, et ça rapporte !
Mais, je vous en prie, dites aux journalistes que le Parti Socialiste est de droite !