Assises du transport aérien à Paris :

Thierry Robert veut "agir pour l'ouverture du ciel à La Réunion"


Publié / Actualisé
À l'occasion du lancement des Assises du transport aérien au Parc des Expositions à Paris, ce mardi 20 mars 2018 par la Ministre des Transports Elisabeth Borne, le député réunionnais Thierry Robert a tenu à demander l'ouverture du ciel à La Réunion. Nous publions ci-après l'intégralité du communiqué :
À l'occasion du lancement des Assises du transport aérien au Parc des Expositions à Paris, ce mardi 20 mars 2018 par la Ministre des Transports Elisabeth Borne, le député réunionnais Thierry Robert a tenu à demander l'ouverture du ciel à La Réunion. Nous publions ci-après l'intégralité du communiqué :

Très attendues tant par les professionnels du secteur que par les élus, ces Assises, annoncées dès l’automne dernier, vont travailler sur quelle évolution du transport aérien en France à l’horizon 2030 et s’articuler autour de grands thèmes tels que l’économie des compagnies aériennes, les aspects environnementaux, l’aménagement du territoire, les aspects sociaux et l’innovation pour les passagers. Une réflexion sera menée sur le fond pendant les prochains mois, avec une restitution prévue pour le mois de septembre.

Le député Thierry Robert, présent à cette manifestation, salue cette volonté de construire un projet solide pour les prochaines décennies. Thierry Robert a particulièrement à cœur de faire entendre la voix des Réunionnaises et des Réunionnais afin que La Réunion bénéficie d’une véritable ouverture de son ciel.

Thierry Robert considère en effet que cela constitue la seule solution efficace qui permettra de renforcer la concurrence, de faire baisser les prix, de désenclaver l'île vers l'Europe et de renforcer les échanges avec les pays de la zone. Thierry Robert appelle également à repenser le dispositif de continuité territoriale, ainsi que la formation des prix et le suivi de l'évolution du coût des billets d'avion.

Thierry Robert demande solennellement que ces sujets soient abordés et traités au cours des futurs débats. C’est dans cette perspective qu’il remettra très prochainement ses contributions à la Ministre. Pour Thierry Robert, si on veut réussir, un aéroport international est primordial, particulièrement dans la région du monde où se trouve La Réunion et surtout parce que les pays qui nous entourent sont déjà en avance sur nous.

 

   

1 Commentaire(s)

Pat, Posté
mais quand on voit la politique que mène Air Austral qui vient de prendre des parts dans le capital d'Air Madagascar vis à vis de Corsair, sur la déserte Réunion- Mada, et vice versa, on peut se poser des questions ! monopole quand tu nous tiens .... des prix excessifs, plus de 300€ pour 1h15 de vol , sans aucun autre pays traversé .... à méditer