Des rassemblements prévus à Saint-Denis et Saint-Pierre (actualisé) :

Les avocats portent plainte pour mise en danger de la justice


Publié / Actualisé
Ce vendredi 30 mars 2018, les professionnels du droit se mobilisent devant les deux palais de justice de Saint-Pierre et de Saint-Denis. Avocats, magistrats, greffiers et personnels des services judiciaires s'opposent au projet de réforme de justice avancé par la ministre Nicole Belloubet. À Champ-Fleuri, une remise officielle de plaintes pénales pour mise en danger de la justice est également prévue.
Ce vendredi 30 mars 2018, les professionnels du droit se mobilisent devant les deux palais de justice de Saint-Pierre et de Saint-Denis. Avocats, magistrats, greffiers et personnels des services judiciaires s'opposent au projet de réforme de justice avancé par la ministre Nicole Belloubet. À Champ-Fleuri, une remise officielle de plaintes pénales pour mise en danger de la justice est également prévue.

Le projet de de loi de programmation de la justice 2018-2022, ils n'en veulent pas. Ce vendredi 30 mars, c'est une journée "justice morte" qui est prévue. Du côté du palais de justice de Champ-Fleuri, à Saint-Denis, la poursuite de la grève totale jusqu'au 11 avril implique le renvoi de toutes les affaire dans le secteur assisté comme libre ainsi que la suspension des désignations de toute nature.

Lire aussi - Les avocats invitent les justiciables à des consultations gratuites

Le bâtonnier du Barreau de Saint-Denis, Laurent Payen a invité ses confrères avocats à déposer une plainte pour "mise en danger de mort de la justice".

Les avocats se mobilisent avant tout "pour les justiciables", parce que leur rôle de conseil auprès de la population sera effacé par cette loi.

Les jeunes avocats aussi se mobilisent. Maître Norman Godon-Patel exerçant à Saint-Paul, vient tout juste de prêter serment. Il s'exprime sur cette grève.

Les justiciables ont répondu présents à cette journée "justice morte". Les avocats ont donné, pour cette occasion, des consultations juridiques gratuites. Les personnes qui se sont déplacées au tribunal de Saint-Denis ont été reçues  à la maison des avocats. Ils soutiennent ce mouvement et comprennent les raisons des avocats grévistes.

 

À Saint-Denis comme au palais de justice de Saint-Pierre, un rassemblement entre avocats, magistrats et greffiers est prévu. Dans le Nord, les avocats ont remis officiellement leur dépôt de plainte au tribunal. Un dépôt de gerbes funéraires suivra. 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !